Voici quelques jours, Jean-Louis Llorca, président du conseil d’administration du Service Départemental d’Intervention et de Secours de la Haute-Garonne (SDIS 31) et Serge Deuilhé, maire de Saint-Lys, ont posé la première pierre du futur centre de Saint-Lys.

Cette cérémonie symbolique s’est tenue en présence de Françoise Siméon, maire de Fonsorbes, du contrôleur général Sébastien Vergé, directeur départemental du SDIS 31, du lieutenant-colonel Sylvain Gergaud, chef du groupement territorial centre, et du capitaine Julien Ortega, chef du centre de secours de Saint-Lys. Pour le scellement de cette première pierre, ils ont demandé à Laurine Bau, une sapeur-pompier du centre de secours de Saint-Lys, de participer.

Ce nouveau centre de secours, d’une superficie de 930 m² sur une parcelle de 6 323 m², sera positionné à la sortie de la ville en direction de Fonsorbes, face au complexe scolaire Éric Tabarly.

Il remplacera avantageusement l’actuelle caserne située en centre-ville en offrant aux 46 sapeurs-pompiers volontaires et 6 sapeurs-pompiers professionnels des locaux plus spacieux et fonctionnels, que ce soit pour le stationnement et les manœuvres, la désinfection des VSAV (ambulances) ou encore les bureaux administratifs et opérationnels.

Ce nouveau centre devrait être opérationnel en avril 2022. Il continuera de couvrir les 11 communes du secteur de premier appel (Bonrepos-sur-Aussonnelle, Bragayrac, Cambernard, Empeaux, Fonsorbes, Fontenilles, Lamasquère, Saiguède, Saint-Lys, Saint-Thomas, Sainte-Foy-de-Peyrolières). A ce jour, il assure plus de 1143 interventions par an.

La construction de ce nouvel équipement représente un coût de 2,3 M€ et sera suivie par le cabinet d’architectes  « Le 23 architecture ».