Si, malgré la conjoncture, les protocoles et les mesures sanitaires, le seul championnat de France élite 1, haut niveau de la discipline de rugby à XIII, reste préservé, son déroulement n’est rendu possible que sous conditions draconiennes. Les acteurs, joueurs, entraîneurs, dirigeants, sont testés chaque semaine. Le moindre cas positif révélé à un test PCR suspend un événement. Les rencontres se disputent impérativement à huis clos, les tribunes restent vides, les spectateurs privés de leur sortie favorite, une restriction de plus dans un monde aujourd’hui décidément liberticide.

Qu’à cela ne tienne, les dirigeants du Racing s’attachent à trouver d’honorables palliatifs. « On a bien évidemment pensé à notre public privé des rencontres, explique le président Abdel Kebdani. Par l’intermédiaire de notre partenaire, « l’Agence », et l’entremise de son responsable Frédéric Danto, nous avons fait appel à une société prestataire de vidéos. Les matchs qui se tiennent au stade Jules Ribet sont retransmis en direct sur youtube et sur le profil facebook du club. On dénombre à chaque rencontre plus de 10.000 connexions. Nous n’avons pas hésité à avoir recours à une société plus coûteuse que les autres, peut-être, parce que nous nous sommes attachés à assurer une retransmission de qualité. De belles images et de bons commentaires. Segundo Arcé et Julien Sous, anciens joueurs et spécialistes du rugby à XIII se sont pris au jeu des commentaires. Des amateurs en passe de devenir des pros, ils sont brillants…. »

« Nous installons à chaque rencontre notre régie dans les tribunes, précise Romain Cipiere, le créateur de la société « 60 000 km » en charge d’assurer en direct la diffusion des images. On dispose de trois caméras, de trois personnes mobilisées : Jules Rohaut, Hadrien Languetif et moi-même. On incruste dans les images le score, la pendule, les logos des partenaires (Hyundai, SARL Baup, La Mutuelle du Rempart…). Le stade ne dispose pas de connexion mais on a des solutions. On assure le direct grâce à une clé 4G ».

« Tout cela a un coût et faute d’entrées payantes, nous n’avons aucune recette, déplore Abdel Kebdani. Nous allons instaurer une cagnotte leetchi, un appel aux dons lancé en direct de la diffusion. Chaque euro donné sera précieux…. » La vie d’aujourd’hui, le rugby à XIII, le Racing, on traverse tous une mauvaise passe. Qui saura renvoyer le ballon pour conclure un essai collectif ?