Lors de sa conférence de presse de jeudi 4 mars dernier, M. le Premier ministre a appelé à la mobilisation générale. Le message a bien été entendu dans le département de la Haute-Garonne puisque ce week-end des 6 et 7 mars ce sont au total 22 lieux de vaccination qui sont ouverts pour vacciner notamment les personnes de plus de 75 ans sans conditions et les personnes âgées de 50 à 74 ans avec comorbidités. Cette opération “coup de poing” devrait permettre de consommer près de 5 000 doses de vaccin sur le week-end.

La Préfecture signale qu’en Haute-Garonne la situation sanitaire reste préoccupante : le taux d’incidence chez les personnes âgées de plus de 65 ans est de 123.8 pour 100 000 habitants et reste supérieur au seuil d’alerte maximal qui est de 100 pour 100 000 habitants.

Sur Saint-Gaudens, la vaccination se déroule auprès de l’unité mobile (shelter) positionnée sur le parking du Centre d’Incendie et de Secours d’Estancarbon ainsi qu’à l’intérieur du gymnase de ce centre.” Il est prévu de vacciner 300 personnes sur le week-end” précise Cécile Lenglet, la Sous-Préfète de Muret venue sur place accompagnée de Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, de Magali Gasto-Oustric, Présidente de la Communauté de Communes Coeur et Coteaux Comminges et de Jean-Yves Duclos, Maire de la Ville de Saint-Gaudens.

“Deux unités mobiles (shelters) du CHU de Toulouse et du centre de réponse à la catastrophe (CRC) de Toulouse sont déployées en compléments des centres existants au stade Ernest Wallon, en partenariat avec le Stade Toulousain, et ici même à Estancarbon, un 3ème shelter est positionné à Tarbes et l’achat d’un 4e est en réflexion avec l’ARS” indique Carole Delga.

La vaccination se déroule par un accueil auprès d’un secrétariat d’entrée, les injections sont prodiguées par des infirmiers des Sapeurs pompiers et du Samu coordonné par un médecin du Sdis 31. Une première injection sera effectuée ce week-end , la deuxième sera prévue auprès d’un médecin traitant ou tout autre professionnel de santé autorisé dans un délai de 12 semaines. Un numéro dédié : 0800 54 19 19 pour prendre RDV jusqu’à ce samedi 18 h, mais difficilement accessible d’après les dires des personnes présentes en attente de vaccinations.

La sous-Préfète remercie vivement la chaîne d’acteurs indispensable au bon fonctionnement des centres de vaccination ainsi que les forces de l’ordre engagées dans la sécurisation des lieux.