C’est en présence de quelques membres du Comité de la Légion d’honneur et de Jean-Yves Duclos, maire de la Ville,  que Jean Baqué a fêté mardi 2 mars 2021 ses 100 ans dans la salle des mariages de la mairie de Saint-Gaudens.

En cette année de centenaire de la Société des membres de la Légion d’honneur, le comité de Saint-Gaudens souhaitait honorer l’un des siens.  Germain Montfort, Président du Comité, a remis à Jean Baqué la médaille du Comité de la Légion d’honneur  ainsi que quelques douceurs, faute de pouvoir organiser une réception plus importante en raison de la crise sanitaire.

Jean Baqué est né en 1921 à Larcan (Haute-Garonne). Après les Chantiers de jeunesse, il s’engage dans l’armée de l’armistice. Mis en congé après l’invasion de la zone libre par les Allemands en novembre 1942, il s’engage dans la Résistance. Dénoncé et arrêté le 15 décembre 1943, il est brutalisé et emprisonné. Profitant d’une corvée de bois, il s’évade. Mais blessé par balle, il échappe à ses poursuivants et rejoint le maquis où il est soigné.

Il participera ensuite aux combats de la Résistance et à la libération du Comminges. Il a combattu en Indochine jusqu’en 1953. Et il quitte l’armée en 1959 avec le grade de lieutenant de réserve et poursuit pendant 24 ans une carrière civile dans l’industrie. A sa retraite il reste actif , notamment auprès  d’associations. Il préside pendant 18 ans les Chanteurs du Comminges ainsi que l’Amicale des Résistants du Comminges.

Jean Baqué est détenteur de nombreuses décorations. Insigne de chevalier de la Légion d’honneur, Médaille militaire, Croix de guerre 39-45, croix de guerre TOE, croix du combattant volontaire de la Résistance et croix du combattant volontaire 1845.

Son idéal pendant toute sa vie :  “défendre l’honneur et recouvrer la liberté”.