C’est toujours avec plaisir que les artistes se rencontrent au Labyrinthe pour parler des  projets de l’été autour de ce dernier.

Cette année le thème tourne autour du « Sentiment d’R ». Et il s’agira bien, quelle que soit l’interprétation que l’on fera de ce thème, de prendre l’air de toute les façons possibles et imaginables.

Le jardin labyrinthique sort de l’hiver, les chemins se sont un peu estompés sous l’herbe impatiente. De ci de là la végétation a créé des œuvres entrelacées, œuvres permanentes prêtes à recevoir le travail ponctuel qu’une quinzaine d’artistes vont émailler de leurs créations, spectacles vivants ou installations plasticiennes.

Dimanche était la deuxième réunion préparatoire. Il faisait beau, Cagire jouait avec les nuages et les artistes présents tout en se promenant dans le jardin ont pu choisir le lieu où ils s’exprimeront avec leurs œuvres.

Qui vient cette année ?

En voilà quelques-uns :

Anne toujours clown, Jean-François tout en photos, Catherine pour des contes et une installation détournement de cravates. Pour Aurélie, Dominique et Franck ce sera en musique, en un répertoire très éclectique entre baroque, trad, renaissance. Denis fidèle au bambou  sera aussi le bras droit de Véronique Piat dans une création théâtrale. Sylvain guidera vers là une équipée de clowns , Natacha sera en contes et musiques avec son groupe « Les Engoulevents ». Laurent de Saxicola Rubi pour un dialogue musical, ils feront l’ouverture, Mylène, Florent, Patricia, Lily, Christelle,  installations plastiques. Et puis de la peinture avec Odile, Enrique, pour Christophe Toublanc ce sera bien sûr du théâtre, et puis peut-être des revenants, des nouvelles têtes. Le projet se construit mais démarre très fort.

Dimanche en tous cas les présents on pu fixer leur date, choisir leur lieu et imaginer, rêver autour de l’été prochain.