Le foyer rural, par son club Tai Chi Chuan, souhaitait fêter le nouvel an chinois qui cette année tombait le 12 février. Las, la pandémie en décidait autrement.

 Josiane Crouzet, présidente du foyer, Nathalie Boucheron, responsable du club et les bénévoles ne désespèrent pas.

« Nous avions prévu de faire la fête le 13 février », indique Josiane. « Le covid en décidait autrement. Nous reportons la date au 22 mai pour fêter comme il se doit l’année du buffle. Et s’il y a toujours le souci de la pandémie, ce sera plus tard, mais nous le ferons ! »

Contes, ombres chinoises, musique, gastronomie…

Les bénévoles d’autres clubs du foyer participeront également à cette fête.

Les Ratconteuses préparent des contes avec ombres chinoises. Côté musique il y aura des surprises.

La matinée sera consacrée à des démonstrations de Tai Chi, de la relaxation avec bols tibétains, etc.

Un repas chinois sera proposé à midi (sur commande).

L’après-midi sera organisée autour de divers ateliers : fleurs de lotus, de cerisiers, contes, fabrications de lanternes, de masques, etc.

En soirée, défilé avec les lanternes lumineuses et une surprise pour voir réaliser nos vœux…

Un programme alléchant qui, souhaitons-le, pourra se réaliser à la date prévue.

A suivre…