Après plusieurs années d’intenses collaboration, la municipalité et les associations environnementales voient leurs efforts récompensés avec le classement du Ramier de Palaminy en tant qu’Espace Naturel Sensible (ENS) en Haute-Garonne, aux côtés de la forêt communale de Brax. Une belle reconnaissance obtenue à l’issue du vote des élus départementaux le jeudi 11 février dernier et annoncée par le président Georges Méric : “La Haute-Garonne est dotée d’un patrimoine naturel riche qui nécessite d’être à la fois protégé et valorisé. La politique de développement des Espaces Naturels Sensibles présente un intérêt pour la préservation de la biodiversité des zones fragiles ou menacées, pour la protection de la ressource en eau et pour la lutte contre le réchauffement climatique. Je me réjouis du classement de ces 2 nouvelles zones comme Espace Naturel Sensible, qui mettent en avant l’engagement du Département pour préserver et donner à voir la richesse de la biodiversité de notre territoire”.

Le Ramier de Palaminy (45,09 hectares), inauguré en 2015, est inscrit au Réseau Natura 2000 au titre de la zone spéciale de protection (faune, flore) et au titre de la zone de protection spéciale d’oiseaux. Il est également inscrit en Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique et classé en arrêté préfectoral de protection de biotope pour les poissons migrateurs. Reconnu pour son fort intérêt des habitats en faveur des oiseaux, il abrite de nombreuses espèces. Les inventaires ainsi que les suivis réalisés par les Associations de Protection de la Nature, les bureaux d’étude et l’ONF, ont permis de recenser et d’assurer le suivi de la biodiversité de cet espace.

On rappellera qu’un espace naturel est qualifié de sensible s’il réunit les caractéristiques suivantes : présenter un intérêt fort pour la biodiversité (espace remarquable) ou une fonction biologique (nature ordinaire), être fragile et/ou menacé et devant, de ce fait, être préservé, faire l’objet de mesures de protection et de gestion et être un lieu de découverte des richesses naturelles (ouverture au public).

À ce jour, 16 sites, pour une superficie totale de près de 3 000 hectares, sont classés Espaces Naturels Sensibles en Haute-Garonne. 4 ENS sont sous maîtrise d’ouvrage départementale (Forêt de Buzet-sur-Tarn, Château de La Réole, zone humide de Salliet et zone naturelle Lège pour 483 hectares) et 12 d’initiative territoriale. Le Conseil départemental a ainsi inscrit la protection de la biodiversité et la préservation des forêts dans les actions prioritaires de l’acte 2 du plan pour la transition écologique 2020-2024.