Le lycée agricole ne manque pas d’idées et sa dernière “réalisation” en est la parfaite illustration. En cette période difficile, une belle respiration au lycée agricole grâce au projet des élèves de 1ere Sapat. Ceux-ci ont présenté, la veille des vacances, un spectacle de marionnettes avec la complicité de Blick Théatre et Pronomade(s) en Haute-Garonne.
Ce travail, avec un bel aboutissement, a été effectué à l’issue de plusieurs rencontres avec la compagnie : des petites scènes marionettiques, en différents endroits inattendus de l’établissement.

“Enfin du spectacle et des applaudissements, ça fait du bien!”. Le proviseur du lycée agricole de Saint-gaudens a chaleureusement remercié les élèves de 1ère Sapat et leur professeur d’éducation socio-culturelle Willy Lacan. Grâce à leur semaine des arts, les lycéens ont oublié le covid, quelques instants.

Avec le soutien de la compagnie Blick Théatre et la complicité de Pronomade(s) en Haute-Garonne, les élèves de 1ère SAPAT ont préparé et présenté du très beau théâtre de marionnettes. Les élèves, enseignants et agents de l’établissement ont pu déambuler d’une saynète à l’autre avec le même émerveillement : enfin un spectacle… et de qualité!

Plusieurs mois de préparation

Cette représentation état l’aboutissement du travail de tout le premier semestre, sur le fond (un thème difficile) et la forme (les marionnettes avec la réalisation des personnages et leur manipulation).

Avec Dominique Habouzit et Matthieu Siefridt de Blick Théatre, les élèves ont pu découvrir les pratiques marionnettiques mais aussi compiler leurs questionnements, anecdotes, appréhensions et émotions autour du rapport que nous entretenons à “nos vieux” et s’initier à la manipulation de marionnettes et au jeu d’acteur. Leur semaine artistique était consacrée, avant les vacances de février, à la recherche artistique, en décalant la matière réelle compilée pour glisser vers la fiction et entreprendre une écriture dramatique.

Les élèves de Bac Professionnel Services Aux Personnes et Aux Territoires du lycée agricole (SAPAT) sont amenés à intervenir auprès de publics fragiles : petite enfance, personnes en situation de handicap, personnes âgées. Ils sont rapidement confrontés, dès le premier stage, à la relation à construire avec ces personnes, entre postures professionnelles à acquérir et sensibilité personnelle en développement de ces adolescentes. Les expériences auprès des personnes âgées les renvoient à leurs propres cheminements personnels et familiaux et sont souvent riches en émotions. Passer du temps avec ces personnes, c’est se confronter aux questions liées au vieillissement, à la perte d’autonomie, aux rapports intergénérationnels, aux problématiques familiales, à la transmission, à la mémoire, au deuil, à la disparition…
 Autant de thèmes sensibles qui questionnent tout autant les futurs professionnels que les adolescents et autant de thématiques qui ont été traversés par le truchement de la marionnette portée et la pratique du jeu d’acteur sensible, tout en investissant les espaces publics du lycée. Une partie de ces questions est essentiellement abordées dans les enseignements sous l’angle professionnel. Offrir une approche artistique de ces mêmes questions devait permettre aux élèves (et pourquoi pas à la communauté éducative) de faire un pas de côté, de ressentir et communiquer différemment sur leurs expériences.

De très beaux moments d’émotion, drôles, touchants aussi, avec au final beaucoup de joie, de sourires sous les masques et des applaudissements nourris! Pari réussi semble-t-il tant le propos était juste, sincère, touchant mais joyeux au final.