Dans une ambiance festive, 500  à 600 personnes, selon les organisateurs (cinéma, Pronomade, MJC, associations culturelles…) se sont rassemblées et ont parcouru les rues de Saint-Gaudens pour affirmer la nécessité de rouvrir tout de suite les lieux de culture.

Des chants, de la musique, des prises de parole ont égayé le cortège animé par Sabrine Bertani de “Je dis en scène”. Des habitants, en manque de culture , de tout âge, des enfants à pied ou sur les poussettes et même les “Loulous” étaient de la partie.

Des prises de parole :

“Le droit à la santé est indispensable, mais le droit à la santé ne doit pas écraser la liberté de participer à la vie culturelle. On a besoin d’être ensemble pour être vivants. Affirmons la nécessité de rouvrir tout de suite les lieux de la culture” s’est exprimé Philippe Saunier-Borrell de Pronomade.

“Nous sommes capables autant que les centres Leclerc de faire respecter les distanciations physiques, c’est très important de se dire qu’on peut réouvrir. Les artistes auteurs n’ont pas la parole. Dans le centres d’art on est en train de crever”.

“La culture n’est pas que du spectacle, c’est aussi la vie quotidienne… La crise gérée par le Gouvernement nous tue plus que le virus”.

“Ils ont essayé de nous enterrer, mais ils ne savaient pas que nous étions des graines”.