” Nous souhaitons que ce mandat de développement profite à tous, on ne veut laisser personne au bord de la route, aussi la Commune prévoit de candidater au dispositif “Territoire Zéro chômeurs de longue durée” et ce dossier suivi par Jean-François Agnes, Cécile Castelle et  Jean-Marc Jouy sera soumis au vote du conseil municipal lundi 8 février prochain” s’exprime Jean-Yves Duclos, Maire de la Commune.

A ce jour, en France 10 territoires expérimentent ce dispositif  et la loi du 14 décembre 2020 prévoit de l’étendre à 50 territoires supplémentaires  (qui seront retenus fin 2021)  pour, s’il est concluant, le poursuivre sur le territoire national. L’objectif est de lutter contre le chômage de longue durée avec la réinsertion des demandeurs d’emploi de plus d’un an résidant dans la ville depuis plus de 6 mois.” Sur  Saint-Gaudens 600 personnes sont concernées, soit 49 % des demandeurs d’emploi” précise Jean-François Agnes.

Le dispositif permet de subventionner l’activité plutôt que le chômage. Les demandeurs d’emploi, volontaires, seront recrutés en CDI par une entreprise à but d’emploi à créer qui va proposer sur le territoire des activités et services, non concurrentiels,  qui n’existent pas.

“Ce projet repose sur un diagnostic du territoire et nous travaillons en corrélation avec la Maison de l’Avenir (qui oeuvre depuis plus d’un an sur cette initiative)   et Pôle Emploi ” poursuit Cécile Castelle. La 1ère phase consistera à rencontrer les demandeurs d’emploi collectivement et en entretien individuel afin de déterminer les volontaires à ce dispositif. La 2ème phase sera d’associer les entreprises, associations et les institutionnels afin de déterminer les besoins non pourvus sur Saint-Gaudens. La 3ème phase consistera à accomplir les formalités en vue de créer l’entreprise à but d’emploi dans le champ de l’économie sociale et solidaire.

“C’est une candidature collective portée par la ville avec tous ses partenaires. Les finances, actuellement assainies sont un moyen de pouvoir engager des actions nouvelles  et je tiens à remercier les personnes en charge de ce projet” conclut Jean-Yves Duclos.