On ne peut concevoir un Noël sans un sapin vêtu de ses guirlandes et ses boules scintillantes. Mais une fois les fêtes passées, que faire de celui-ci ? Afin de limiter l’impact écologique de cette tradition, plusieurs actions originales ont fait le bonheur des enfants sur le territoire de la communauté de communes Cœur de Garonne.

Si certains ont préféré réaliser des sapins de Noël avec des objets de récupération, pour beaucoup de foyers la star de Noël reste le traditionnel sapin. 5.5 millions de sapins naturels sont vendus chaque année en France. Mais une fois les fêtes terminées, il faut se débarrasser de cette encombrante décoration. Le laisser sur la voie publique ou le brûler dans son jardin est passible d’une amende. Le sapin est un déchet vert qui peut être recyclé et valorisé.

Sur le territoire de la communauté de communes Cœur de Garonne, les idées ne manquent pas lorsqu’il s’agit de faire un geste pour la planète :

  • A Castelnau-Picampeau, dans le cadre des activités périscolaires organisées par la communauté de communes Cœur de Garonne, les élèves se sont rendus à pied avec les animatrices Isabelle et Jennifer à la chèvrerie “Les biquettes de Picampô” pour recycler leur sapin de Noël. Accueillis par Séverine et Sébastien, ils ont pu aller auprès des chèvres qui ont apprécié cette visite et la friandise apportée.
  • A Rieumes aussi les sapins font le bonheur des chèvres. La Ferme du Paradis récupère les sapins de Noël car ils sont particulièrement appréciés, des aiguilles jusqu’à l’écorce, pour leur nutriment. Un vrai festin ! Les sapins sont à déposer devant le portail de La Ferme du Paradis, route de L’Isle-en-Dodon.
  • A Bérat, la municipalité a organisé une collecte des sapins en charrette à cheval pour le plus grand bonheur des enfants. Les sapins ont ensuite été broyés et chacun a pu récupérer du broyat pour en faire du paillage naturel dans les jardins et ainsi limiter l’arrosage et les mauvaises herbes.

Voici encore quelques idées qui vous seront utiles :

1. Si les aiguilles peuvent servir pour un bain de pieds. Leur action antibactérienne fera des merveilles sur votre peau. Bien que le sapin ne constitue pas le meilleur bois de chauffage, celui-ci peut finir dans la cheminée après séchage. Les aiguilles constituent un bon allume-feu.
2. Après 6 mois de séchage, les possesseurs de barbecue peuvent également brûler leur sapin de Noël lors d’une soirée grillades ! Les branches coupées constitueront une bonne braise avec du charbon de bois.
3. Enfin, vous pouvez aussi apporter votre conifère à la déchèterie où il sera recyclé en compost, bois de chauffage ou broyat.