En raison du contexte sanitaire incertain, les épreuves de spécialité du nouveau baccalauréat 2021 sont annulées à titre exceptionnel au profit du contrôle continu. Les enseignements concernés seront évalués sur la base des moyennes des trois trimestres de Terminale de ces enseignements. Le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a annoncé d’autres aménagements du baccalauréat que Service-public.fr vous détaille.

Les épreuves de spécialité

Les épreuves terminales d’enseignement de spécialité, qui devaient se tenir à partir du 15 mars 2021, sont annulées en raison de l’impact de la crise sanitaire sur les conditions de préparation de l’examen.

Comptant pour un tiers de la note finale, elles sont remplacées par la moyenne annuelle (validée par les conseils de classe de juin 2021) qui sera comptabilisée pour l’examen.

Pour les inscriptions dans l’enseignement supérieur, ce sont les moyennes portées dans les bulletins des deux premiers trimestres avec les appréciations des professeurs qui seront intégrées à la plateforme Parcoursup .

La philosophie

Le ministre a également annoncé les adaptations apportées aux épreuves de philosophie qui se tiendront le 17 juin 2021 : les élèves auront le choix entre 3 sujets de dissertation au lieu de 2, en plus du sujet de commentaire-analyse de texte.

Le français

Pour les élèves de Première, les épreuves anticipées écrites de français sont inchangées. Elles se tiendront le 17 juin 2021.

Pour les épreuves anticipées orales de français se déroulant du 21 juin au 2 juillet 2021, le nombre de textes à présenter par les élèves est ramené à :

  • 14 textes minimum dans la voie générale (au lieu de 20) :
  • 7 textes minimum dans la voie technologique (au lieu de 12).

Les épreuves du grand oral sont maintenues. Elle se dérouleront du 21 juin au 2 juillet 2021.

  A savoir : Dans le cadre du contrôle continu, les professeurs pourront organiser des évaluations sur la base des sujets qui devaient être donnés aux épreuves de mars.

L’égalité de traitement des candidats sera assurée par la publication d’un guide relatif à l’évaluation en contrôle continu et d’un cadre de travail national en matière d’harmonisation, afin d’organiser le travail des commissions d’harmonisation qui se tiendront à la fin de l’année.

  Rappel : Les trois évaluations communes de Première et de Terminale de l’année 2020-2021 sont remplacées par les moyennes des bulletins scolaires. Les matières concernées sont l’histoire-géographie, les langues vivantes, la spécialité qui n’est pas poursuivie en terminale, ainsi que les mathématiques pour la voie technologique et l’enseignement scientifique pour la voie générale.

Source : Service Public