A défaut d’être une “vraie” journée mondiale, cette journée franco-allemande a au moins le mérite d’avoir une origine clairement identifiée, en l’occurrence gouvernementale.

La date symbolique du 22 janvier a été choisie en 2003 lors du 40ème anniversaire du Traité de l’Élysée. Signé le 22 janvier 1963 par le Chancelier Allemand Conrad Adenauer et le Président Français, le Général de Gaulle, le Traité de l’Élysée avait l’ambition d’ancrer la réconciliation franco-allemande au sein de la société, en particulier par le biais de la culture et des échanges de jeunes. Avec le recul de l’histoire, on peut dire qu’il a largement atteint ses objectifs !

Connaître la langue et la culture du pays partenaire

L’Allemagne est toujours aujourd’hui notre principal partenaire. Cette journée est un levier pour une meilleure connaissance du pays. Elle est l’occasion de présenter les relations franco-allemandes Elle informe les élèves et leurs familles sur les programmes d’échanges et de rencontres ainsi que sur les possibilités d’études et d’emploi dans le pays voisin. Elle doit contribuer à la promotion de la langue du pays partenaire.

Partenaires un jour, partenaires toujours

Chaque année, la Journée franco-allemande est associée à un thème. Pour la journée du 22 janvier 2015, le thème retenu est : “Franzosen und Deutsche : einmal Freunde, immer Freunde / Allemands et Français : partenaires un jour, partenaires toujours”.

Un site à visiter : www.education.gouv.fr

Source : journée mondiale

Crédits photos :

Photo : francetvinfo

Dessin : allemand-pedagogie.web.ac-grenoble.fr