La clinique d’Occitanie a été désignée par l’Agence Régionale de Santé pour vacciner les soignants.

La décision leur a été signifiée sans concertation le 7 janvier, pour un démarrage des vaccinations fixé au 18.

Les personnels soignants de plus de 50 ans, volontaires, des cliniques de Lagardelle, de Verdaich et de Seysses, ainsi que ceux des centres de dialyse et de néphrologie voisins seront aussi vaccinés là, soit 300 à 400 personnes.

Et donc, le directeur, Bruno Jeanjean, et la directrice des soins, Catherine Mougeot, se sont organisés. Ils ont battu le rappel des médecins retraités, qui vont fournir 80% des effectifs, ainsi que deux médecins salariés et des médecins libéraux de la clinique pour assurer les plannings.

Ainsi, jusqu’au 25 janvier, une soixantaine de personnels seront vaccinés par jour. Une belle réactivité collective s’est donc mise en marche afin de protéger les personnels soignants pour qu’ils puissent lutter contre la pandémie.

Pour ce qui est des malades accueillis à la clinique d’Occitanie, c’est moins important qu’en mars avril, il n’y a pas de patients en réanimation et leur état est moins grave que lors de la première vague.

Rappelons que pour les particuliers le centre de vaccination est situé à l’Agora Pyrénées et que les prises de rendez-vous se font par internet.