Par communiqué de presse monsieur le Préfet faisait savoir qu’il interdisait la manifestation des soignants le 21 janvier à 14 heures dans le centre ville selon les motifs suivants :

Une manifestation prévue le jeudi 21 janvier à 14H00 a été déclarée ce mercredi 20 janvier dans l’après-midi à la suite de la sollicitation de la préfecture pour que celle-ci soit déclarée, conformément aux règles actuellement en vigueur du fait de la situation sanitaire. Compte-tenu de cette déclaration tardive indiquant notamment un parcours en centre-ville alors qu’un afflux de population est probable dans le cadre de l’ouverture des soldes dans le contexte d’une augmentation significative du taux d’incidence en Haute-Garonne (184,9 pour 100 000 habitants), dans la métropole toulousaine (155,1 pour 100 000 habitants) et sur la commune de Toulouse (168,8 pour 100 000 habitants), de l’imprécision dans la déclaration sur la mise en place des gestes barrières ne permettant pas de garantir le respect des consignes sanitaires en vigueur et d’une situation dégradée des commerces en centre-ville,  Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a décidé d’interdire le parcours de la manifestation revendicative des personnels de santé prévue le jeudi 21 janvier 2021 à 14h à Toulouse au-delà du Pont-Neuf.

Criant au scandale, la CGT du CHU de Toulouse lui répondait :

Communiqué de presse :

Scandale! Le préfet de Haute-Garonne interdit le passage en centre ville de la manifestation des personnels de la santé et du social à cause… des Soldes !

Dans le cadre de la journée nationale de grèves et de manifestations des personnels de santé, du social et du médico-social, Etienne Guyot vient de décider d’interdire le parcours déposé. Nous pourrons donc selon lui nous rendre de Saint Cyprien au Pont Neuf = 300 m de manifestation. Applaudis il y a quelques mois pour avoir été les premiers et premières de cordée, nous sommes visiblement plus dérangeants lorsque nous revendiquons des moyens afin de pouvoir nous occuper de nos patients sans y sacrifier notre santé, voir même nos vies.

Quant aux arguments exposés par le préfet, ils nous laissent sans voix: “un afflux de population est probable dans le cadre de l’ouverture des soldes” et les déclarants de la manifestation ont été “imprécis concernant le respect des mesures barrières et les mesures de distanciation sociales lors de la manifestation”.

Soit. Monsieur le préfet vous considérez donc que revendiquer des moyens pour notre système de santé passe après les soldes. Vous considérez également que nous sommes irresponsables concernant la protection de la santé de la population.

A l’heure où désormais nous sommes toutes et tous conscients du mur dans lequel nous ont envoyé les gouvernements successifs, à l’heure où nous sommes toutes et tous conscients que sans moyens pour la santé, le social, les différents services publics nous courrons droit à la catastrophe, vous avez décidé d’interdire le centre ville pour notre manifestation.

Nous n’acceptons pas cette décision, totalement infondée. Nous manifesterons, nous revendiquerons et nous nous battrons jusqu’à satisfaction: des moyens, des postes, des lits. C’est aussi notre devoir.

Honte à vous Monsieur le préfet.

Manifestation ce jeudi 21 janvier

14H Saint Cyprien

La CGT du CHU de Toulouse