Nadia Bakiri vous présente ses vœux, ceux d’une citoyenne engagée, une élue de proximité.

« Je crois profondément que l’égalité et la liberté sont des droits précieux et fragiles, notamment en cette période de crise sanitaire : On l’a vu notamment avec l’augmentation des violences faites aux femmes et aux enfants (+ 21% de féminicides en 2019, + 30% de plaintes et de signalements pour des cas de violences faites aux femmes et +50% d’admissions médicales pour maltraitance physique d’enfants en France depuis le premier confinement).

Il est plus que jamais nécessaire de les protéger, et c’est de la responsabilité des acteurs publics d’assurer ce rôle.

A ce titre, je suis convaincue que liberté et sécurité vont de pair. La nuance réside dans le fait que mon approche de la sécurité est humaine et sociale.

Pour moi elle doit être au service de nos libertés et de nos droits fondamentaux, car elle en est la garante.

La sécurité, c’est la liberté de pouvoir s’habiller comme on veut sans risquer de se faire importuner dans l’espace public ou les transports en commun, la liberté de recourir à l’IVG, la liberté de quitter son conjoint sans risquer d’être agressée ou tuée parce qu’il refuse la séparation, la liberté d’aller à un concert, de boire un verre à la terrasse d’un café sans craindre pour sa vie, mais aussi la liberté de pratiquer sa religion en paix, d’aller à l’Eglise, à la Synagogue, à la Mosquée, sans risque.

La sécurité, c’est la liberté d’être homosexuel.le, d’origine étrangère, handicapé.e, transgenre, vieux, jeune etc… sans risquer de subir des discriminations, ou des violences.

Et c’est ce à quoi je m’emploie quotidiennement que ce soit au sein de l’entreprise pour laquelle je travaille ou en tant qu’élue régionale.

Mon objectif, être au plus près des bénéficiaires de toutes ces actions afin de protéger les citoyens et citoyennes d’Occitanie.

Je souhaite à toutes et tous  Courage, Liberté, Egalité, Tolérance ».