Les élèves de terminale SAPAT ont présenté les fruits de leur semaine ‘d’action pro” à Aspet : circuits pédestres, diaporama, cartographie des services publics, partenariats intergénérationnels… La qualité de leur travail n’a pas échappé au maire qui les a félicités pour leur travail.

Ceux-ci  avaient établi leur camp de base dans la salle de vote du village où ils ont rencontré de nombreux opérateurs communaux, associatifs ou privés. Une semaine pour établir un état des lieux, des bilans, préconisations et mettre en œuvre des projets innovants. C’est le pari tenu par ces 31 élèves de terminale Services Aux Personnes et Au Territoire (SAPAT).

C’est ici un autre versant de leur formation, souvent tournée vers les services aux personnes. Ils vont de pair avec une meilleure connaissance du tissu local et des services existants. Cette semaine sur le terrain, dite semaine d’action professionnelle, leur a permis de découvrir tout cela et de participer au développement local, mais aussi de mettre en pratique tous les cours suivis au lycée agricole.

Cette délocalisation, c’est toujours gagnant-gagnant car les communes où s’installe la classe ont ainsi de nouveaux outils à leur disposition. A Aspet, c’est un livret d’accueil pour les nouveaux arrivants qui a été proposé. Les élèves ont aussi présenté une cartographie des services de soin, dans le contexte de désertification médicale . C’est aussi un projet partagé entre la structure du Bois Perché et les ateliers municipaux. Les actions sont variées et valorisantes pour tous: une affiche pour améliorer la communication à la déchetterie, une autre, accompagnée d’un diaporama, pour l’ADMR qui recrute.  Belle initiative également avec l’organisation de partenariats pour la livraison de livres de la bibliothèque aux Aspetois isolés et trois circuits pédestres valorisant le patrimoine local, en collaboration avec les associations de la commune!
Ce travail a été fort apprécié par la municipalité qui souhaite le valoriser!