L’annonce de son décès brutal s’est répandue comme une douleur qu’on ne peut refréner dans son village natal de Thouars , et bien au delà tant cet homme était connu et apprécié.

Comme il est injuste de franchir le miroir à seulement 59 ans juste au moment où la retraite pointait enfin le bout de son nez et que des projets lui parcouraient la tête pour entamer cette deuxième vie. La première s’est arrêtée brusquement aux portes de son garage où il allait commencer une journée de travail.

Michel était un homme simple. Garagiste depuis toujours, il était ce lien social du village où chacun venait pour faire réparer sa voiture ou discuter le bout de gras comme cela existe encore dans notre monde rural. Avec sa femme Chantal depuis plus de 40 ans, ils formaient un couple fusionnel qui, à l’exception de la chasse, de la pêche et du travail, faisaient tout ensemble. Un Amour si fort qu’il se suffisait à lui même pour traverser le chemin de la Vie dans la discrétion mais avec cette sincérité qui n’appartient qu’aux justes. Ils partageaient le bonheur de voir s’épanouir leurs deux filles Céline et Justine dont la réussite les rendait si fiers. Et que dire de leurs trois petits enfants Carla, Bérénice et Ernest qui avaient embelli leur univers et maintenant si tristes car ils ne pourront plus voir leur Papi adoré.

Demain 9 janvier 2021 , Michel sera mis en terre pour qu’il repose en paix. Il continuera de veiller sur les siens avec cette bienveillance qu’il portait au plus profond de son être. Petite République.com présente ses sincères condoléances à sa Maman Marinette, à son épouse Chantal, à Céline et son mari Jean Baptiste , à Justine et son compagnon Jérôme ainsi qu’à Carla, Bérénice et Ernest.