Un jeune éleveur bovin du Muretain vient d’être reconnu par ses pairs. La chambre d’agriculture vient de remettre le « sabot de bronze 2020 » à Sylvain Jubely, de Beaumont sur Lèze.

Il est en effet arrivé premier éleveur sur le département pour la qualité de sa production et de l’alimentation entièrement produite sur ses terres, la sélection des mâles reproducteurs, le suivi génétique.

Pour toutes ces opérations, il est conseillé par Romain Mirouze de la Chambre d’agriculture, qui est venu lui remettre le trophée en main propre sur son exploitation.

La reproduction est entièrement réalisée par insémination artificielle, ce qui permet d’éviter les consanguinités et d’assurer un résultat optimal, par le biais de la génétique.

Sylvain Jubely, aujourd’hui âgé de 35 ans, a repris, voici déjà trois ans, l’exploitation de son père Christian qui avait commencé en 1979, tout juste âgé de 22 ans. Sylvain s’est spécialisé dans l’élevage de vaches et de veaux de race limousine pour la qualité de viande, la rusticité et la docilité.

Il vend sa production en vente directe aux particuliers, par colis de 6 ou 10 kilos, qu’il livre à domicile dans un rayon de 25 km autour de Beaumont.

Le veau, élevé sous la mère, ne doit pas avoir plus de 8 mois. Pour le bœuf, c’est minimum trois ans d’âge.

Pour arriver à nourrir ses 45 mères et sa quarantaine de veaux, il travaille 60 hectares de prairies et 60 hectares en céréales, dont il fait tourner la production pour ne pas appauvrir les terres.

C’est donc un témoin de l’agriculture raisonnée, puisqu’il sème des plantes rustiques et résistantes ne nécessitant pas d’arrosage.

Vous pouvez le retrouver sur FaceBook (Ferme Mativet), par mail à l’adresse fermemativet@gmail.com ou au 06 75 75 70 18.