Sengouagnet, Créagire prépare le prochain Labyrinthe

Il neige, on est si loin de l’été, mais déjà le Labyrinthe trépigne sous les propositions artistiques pour créer la prochaine saison estivale du Labyrinthe.

Ce samedi 5 décembre, ce fut la première rencontre pour penser à la saison 2021 à Créagire. Le thème sera cette année « Sentiment d’R ». Ils étaient douze artistes, heureux de se retrouver, de se trouver, d’être ensemble pour cette occasion. Odile, Jean François, Catherine, Anne (Bienvenue), Mylène L, Pascale, Christine, Mylène D, Natacha, Denis et Véronique. Des propositions, des idées ou projets ça fourmille.

Les propositions plastiques : Plusieurs artistes envisagent d’installer les œuvres de manière dispersée dans le labyrinthe –  Odile: Les amours en cage et des aquarelles grand format- Véro et Denis : Suspensions à l’entrée – Jean-François : Une douzaine de photographies sur tige verticale, cheminement circulaire-Catherine : Toile d’araignée au crochet sur cadre en bambou- Natacha : Boite à livres (vieux frigo, boite bois et plexi…) offrant des ouvrages sur le thème de l’air- Mylène et Florent: «Le vent l’emportera», moulins à prières en bois, avec rubans colorés, vœux à accrocher sur la structure – Mylène : Mur de bouches.

Et puis aussi : installation au-dessus de la rivière, d’habits et de traces diverses laissées là par des artsites précédents. -Christelle et Sylvain: machines à air, pour «faire du vent»- Lily : mobile sur matières transparente – Kike : Peintures sur plexi qui jouent avec le paysage environnant – Raphaëlle et Dominique : Projection et installation lumineuse en 3 dimensions dans le dôme -Denis : Recherche sur «trouver son air à l’intérieur» – Christine : Le petit prince de St  Exupéry viendra se poser un moment.

Côté spectacle vivant :

  • Laurent Rochelle avec son groupe Saxicola-Rubi pour un concert jazz, avec Claudia, la danseuse ?…- Catherine et ses danses singulières et ses improvisations chantées – Anne et Natacha : clown et conte: «Vers où ?»: spectacle en déambulation sur le mythe d’Icare et de la femme oiseau. Et Pascale : «je gère que j’erre». Christine et Véro qui se proposent de co-écrire un spectacle pour marionnettes. Et encore des surprises car il y avait des absents.

Prochain rendez-vous fixé au samedi 27 février 2021

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :