La région Occitanie/Pyrénées Méditerranée, les chambres consulaires et les Communautés de Communes se sont mobilisées pour soutenir le commerce, l’artisanat, le tourisme et l’évènementiel.

Ce samedi 28 novembre, accueillis dans les locaux de l’antenne saint-gaudinoise de la chambre de commerce et d’industrie, François Arcangeli (Président de la Communauté de Communes Cagire Garonne Salat), Magali Gasto Oustric (Présidente de la Communité de Communes Coeur et Coteaux Comminges), Alain Puente (Président de la Communauté de Communes Pyrénées Haut-Garonnaises) et John Palacin, conseiller régional présentaient et détaillaient à la presse l’ensemble des mesures prises de façon coordonnées pour soutenir le commerce, l’artisanat, le tourisme et l’évènementiel.

“La Région prend la mesure de l’urgence et essaie de faire preuve de pragmatisme et de créativité pour couvrir le plus de situations possibles pour traverser cette épreuve avec le moins de dégâts. Le plus inquiétant est qu’il s’agit d’entreprises saines, qui emploient des personnes et qui créent de la valeur” s’est exprimé John Palacin.

L’OCCAL est une aide financière pour le redémarrage des activités qui contribuent à la vitalité et l’attractivité des territoires. Une dotation de 80 M€ apportée par la Région, la banque des territoires, et près de 160 départements et intercommunalités d’Occitanie. Une aide pour compenser le coût du loyer en cas de fermeture administrative, une aide à la digitalisation de l’activité, aux investissements sanitaires et de relance et une aide à la trésorerie. . Actuellement  1500 dossiers ont été déposés dont 566 recevables pour une aide de 4.7M€ d’aides. Toute l’ information sur le site de la Région (Hub Entreprendre) .

“Faire jouer la solidarité mais aussi préparer l’avenir , comment se réinventer , aller vers le digital” poursuit John Palacin. Exemple de la plateforme “Dans ma Zone” sur laquelle 12 098 produits sont enregistrés et 3674 professionnels connectés. Elle offre ainsi aux consommateurs le  moyen de trouver des produits de la vie courante confectionnés ou vendus près de chez eux.

“Réfléchir sur le Comminges, créer une vitrine en enregistrant les commerçants et leurs produits ” poursuit François Arcangeli et Magali Gasto Oustric précise qu’en l’espace de 10 jours la Communauté de Communes a pu réunir les 5 associations de commerçants du territoire afin de définir un annuaire des commerçants ouverts et leur mode de fonctionnement (click and collect…). Alain Puente indique que 162 entreprises ont pu être aidées au sein de la Communauté de Communes et que l’office de tourisme propose une carte interactive qui recense les entreprises locales.

Tous les participants sont unanimes sur le fait que ce qui est important pour l’avenir, c’est de valoriser les producteurs locaux, de les faire connaître et de les aider à être bien référencés.