Dans le cadre du Plan régional d’actions contre le racisme et l’antisémitisme 2020-2023, visant notamment à sensibiliser et à déconstruire les stéréotypes, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée développe un jeu vidéo pédagogique, dit « serious game », à destination principalement des jeunes. Depuis le 16 novembre et jusqu’au 18 décembre 2020, les citoyennes et citoyens sont invités à voter pour le scénario de leur choix sur la plateforme participative de la Région, via le lien suivant : https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/project/budget-participatif-serious-game-racisme-antisemitisme-2020-occitanie/selection/vote-citoyen.

 

Pour rédiger les différents scénarii du « serious game » soumis au vote, un hackathon virtuel (réunion de créateurs ayant pour objectif de produire dans un temps donné plusieurs prototypes de jeux vidéo) a été organisé début octobre.

Les équipes, rassemblées en ligne, ont été accompagnées par des professionnels du secteur du jeu vidéo, des experts de la lutte contre les discriminations et des chercheurs en biais cognitifs.

 

Le prototype de « serious game » retenu sera celui ayant réuni le plus grand nombre de votes.

Ce support innovant et pédagogique, qui permettra de déjouer les stéréotypes de manière ludique, sera diffusé à l’automne 2021 via les associations œuvrant sur le terrain contre le racisme et l’antisémitisme qui pourront l’utiliser comme support pédagogique.

Il est également envisagé de mettre ce « serious game » à disposition des lycéens et lycéennes d’Occitanie via loRdi.

« La sensibilisation et l’éducation sont des outils clés de la lutte contre les discriminations. Nous en faisons une priorité de notre plan d’actions. 

Ce jeu vidéo pédagogique permettra aux jeunes de s’emparer de ces sujets de façon ludique.

Et leurs contributions sont précieuses, c’est pourquoi nous les associons à chaque étape d’élaboration de ce « serious game ».

Notre jeunesse est malheureusement de plus en plus exposée aux préjugés et aux idées préconçues, et c’est aujourd’hui encore plus qu’hier, par l’éducation, le débat d’idées et l’information que nous les déconstruirons ! » a déclaré Carole Delga.