Les commerces de proximité sont pour un village un outil essentiel à l’attractivité et au dynamisme d’une commune. Ceci est d’autant plus vrai lorsque ce sont des jeunes très motivés qui se lancent ce défi  de faire rimer proximité et qualité. Depuis 20 mois Guillaume Aguilar a repris la boucherie de Hubert Déjean parti pour une retraite bien méritée.

Dès son installation, ce jeune boucher a privilégié les circuits courts sélectionnant ses bêtes au plus près de son officine de Rieux Volvestre. Actuellement c’est un limousine, qui a remporté le grand prix d’honneur au concours de bovins de boucherie du Comminges, qui est proposé à la vente au détail. Elle provient de l’élevage de Jérôme Bayle de Montesquieu Volvestre. C’est une merveille selon les épicuriens du territoire où le bien manger est une vraie religion laïque !

Guillaume Aguilar, regrettez-vous votre choix d’installation à Rieux Volvestre ?

Je suis vraiment très content de ce choix. La boucherie tourne très bien et les rivois jouent vraiment le jeu. Je mets toute mon énergie et ma passion pour les satisfaire et je crois que cela doit se ressentir.

Vous ne faites que boucherie ?

Non bien sur. Je fais également de la charcuterie maison que je fais moi même comme du pâté de campagne, basque, saucisse sèche , saucisson et chorizo par exemple. Je fais également de la volaille qui vient de Cazères. Je suis également traiteur

Y a t il des points négatifs ?

Non négatif n’est pas le mot mais ce serait parfait si le stationnement était un peu plus aisé dans cette rue centrale malgré le fait que j’ai un emplacement de livraison dont se servent les clients. Rieux est une belle cité où il fait bon vivre.

 

75 Rue Saint-Cizi, 31310 Rieux-Volvestre