Le SDEHG, Syndicat départemental d’énergie de la Haute-Garonne, a renouvelé ses instances le 9 octobre dernier.
Le Comité syndical a élu Thierry Suaud à la présidence de l’établissement et 17 autres membres ont été élus parmi l’assemblée pour constituer l’équipe du Bureau*.

Thierry Suaud a organisé très rapidement une première réunion des membres du Bureau, le 27 octobre, pour engager au plus vite la reprise des activités.

La priorité, relancer les investissements sur les réseaux

Rappelons que le Syndicat d’énergie réalise les travaux de rénovation et de création du réseau d’éclairage public des communes du département de la Haute-Garonne.  Il réalise également des opérations d’effacement des réseaux aériens d’électricité et de télécommunications. Le Bureau est l’instance
chargée d’adopter ces programmes de travaux.

Après la période de confinement puis celle du renouvellement des instances, il était urgent de relancer les investissements sur les réseaux.
Le Président a donc proposé au Bureau d’adopter une nouvelle liste d’opérations pouvant être engagées. Le programme 2020 d’éclairage représente 22,5 M€ et celui d’effacement 3,9 M€.

Les membres du Bureau ont souligné la nécessité de maintenir les aides allouées par le Syndicat aux communes au regard de la situation financière qui se dégrade pour les collectivités. Le SDEHG finance 80% du montant HT des opérations d’éclairage public et de 80 à 90 % des effacement des réseaux. Ce soutien permettra aux communes d’engager des projets d’infrastructures et de réseau.

Les élus ont également décidé de rénover en priorité les éclairages publics de type lampadaire à bulle qui sont des sources lumineuses particulièrement dépensières en énergie.  L’objectif est de les avoir tous remplacés d’ici le 1 er janvier 2025, d’une part pour réaliser d’importantes économies d’énergie et d’autre  part, pour répondre aux obligations imposées par l’arrêté du 27 décembre 2018 relatif à la réduction des nuisances lumineuses.

Les marchés de travaux renouvelés pour soutenir les investissements

Alors que les professionnels des travaux publics accusent un ralentissement considérable des investissements des collectivités et des appels d’offres,  le SDEHG vient d’attribuer ses marchés de travaux sur les réseaux d’éclairage public et de distribution d’électricité. Cet appel d’offres peut représenter jusqu’à 40 M€ de travaux par an.

Le renouvellement des marchés de travaux ainsi que l’adoption de nouvelles opérations d’investissement sur les infrastructures seront vecteurs de dynamisme économique.  A l’échelle du territoire du SDEHG, l’activité générée par les marchés de travaux représente environ 300 emplois.

Des dispositifs pour aider les communes à financer leurs projets

Le Bureau a délibéré sur deux dispositifs mis en place pour aider les communes à financer leurs projets de travaux sur les réseaux d’éclairage et d’électricité : les fonds de concours et l’emprunt.

Suite à la demande de nombreuses municipalités pour réduire leurs dépenses de fonctionnement, le SDEHG permet aux communes de financer les opérations par fonds de concours en utilisant la section d’investissement.  Cette possibilité est offerte à la demande de la commune et peut concerner des opérations engagées après le 1 er janvier 2019.

Un autre dispositif financier est proposé pour permettre aux communes d’engager des opérations de travaux d’envergure. Il s’agit de l’étalement du paiement des travaux dans le temps. Ce dispositif qui concerne la section de fonctionnement du budget communal est rendu possible grâce à un emprunt contracté par le SDEHG sur 12 ans. Cet emprunt sera contracté au taux particulièrement avantageux de 0,34 %.

* Membres du Bureau du SDEHG : M. Thierry SUAUD, M. Patrice RIVAL, Mme Janine GIBERT, M. Robert BARBREAU,  M. Denis BEZIAT,
Mme Anne-Marie FEVRIER, M. Claude SARRALIE, M. Guillaume DEBEAURAIN, M. Max CAZARRE, M. Marc MENGAUD, M. Thierry SAVIGNY
M. Raoul RASPEAU, M. Patrick BOUBE, M. Marc LASSERRE, M. Philippe FUSEAU, Mme Jennifer COURTOIS-PERISSE, Mme Martine FRITIERE,
M. Jean-Jacques ALMERO.