Un nouveau choc pour tous les bars, restaurants, salles de loisirs et de sports et ceux de Rieux Volvestre n’ont pas échappé à cette règle souvent inhumaine. Le restaurant Cantegrill et le bowling ont été contraint de baisser le rideau.

Tristesse, abattement, amertume et colère rentrée alors que tout avait été mis en œuvre pour accueillir les clients dans les meilleures conditions et ce au prix de nombreux efforts et investissements.

Restaurant Cantegrill

« C’est avec une certaine amertume, que nous prenons la décision de fermer un temps,

En effet nous avions fait le nécessaire pour pouvoir accueillir dans les meilleures conditions au vu des restrictions que l’on nous pond chaque semaine. Mais celle ci, est celle de trop.

Une fermeture le soir nous empêche, de rentrer assez d’argent pour payer ce que l’on doit payer.

Malheureusement notre voisin (le bowling) a pris la même décision.

Un peu précipité peut être, mais le cahier de réservation nous donne malgré tout raison… (annulation,report sans date…)

On espère vous dire à bientôt.. »

Bowling

« C’est avec beaucoup de tristesse que nous annonçons la fermeture de notre Bowling à partir de ce Vendredi 23 Octobre minuit et ce pour une durée, apparement de minimum 6 semaines

Le couvre feu imposé nous oblige à fermer la quasi totalité de nos activités même en journée … Nous avons fait au mieux ces derniers mois pour partager un maximum de bons moments avec vous et vous remercions d’avoir toujours été présents.

Nous pensons également à tous nos confrères qui vivent ce moment extrêmement difficile, à nos voisins et collègues du Cantegrill Rieux qui seront aussi fermés durant ses prochaines semaines ….

Nous venions à peine de nous retrouver que nous devons déjà et, une fois de plus, subir les décisions gouvernementales. Espérons juste que ce ne soit pas en vain … »

Via leur site face book de nombreux témoignages de soutien leur ont été témoignés. Un point sera fait dans 6 semaines mais chacun redoute que ces mesures perdurent jusqu’à la fin de l’année ce qui serait une catastrophe économique.

 

Des pistes vides...

Des pistes vides…

Et comment tout cela va finir...

Et comment tout cela va finir…

Et