C’est dans la nuit de vendredi à samedi 17 octobre 2020 qu’une patrouille des sapeurs pompiers de Cazères sur Garonne rentre d’intervention. Elle aperçoit sur le pont traversant l’A 64 à la sortie Carbonne un homme qui a franchit le parapet et qui s’apprête à sauter dans le vide. L’alerte est immédiatement donnée.

Branle bas de combat pour tenter de sauver cet individu qui semble au bout du rouleau. De nombreuses forces de sécurité et médicales arrivent sur site. La gendarmerie déploie un impressionnant dispositif. Le peloton d’autoroute et la direction des routes mettent une déviation en place et ferment cette portion de l’A 64. Les sapeurs pompiers sont également présents prêts à récupérer l’individu et à lui porter secours. Ils sont renforcés par la présence du Samu 31.

Un négociateur de la gendarmerie est dépêché sur place. Durant de longues heures il va converser avec cet individu qui est en grande souffrance psychique. Il s’agit d’un homme de 40 ans qui serait originaire des environs de Muret. Il est désespéré suite semble-t-il à des problèmes familiaux.

Avec patience et méthodologie, le négociateur arrive peu à peu à dialoguer avec ce quadragénaire qui est toujours de l’autre côté du parapet et prêt à sauter. Il le fait parler de son histoire humaine, de sa vie, de sa souffrance. Et toujours cette crainte qu’à tout moment il puisse sauter avec tout ce que cela comporte humainement en cas d’échec, à titre personnel et pour ce qui deviendrait une victime.

Après plus de 3 heures de négociations, cet homme revient à la raison. Ecouté, rassuré et réconforté, il accepte de ne pas mettre à exécution son geste. Il enjambe lui même le parapet et se trouve désormais en sécurité. Il sera aussitôt évacué par les sapeurs pompiers vers le centre hospitalier toulousain. L’A 64 est ré-ouverte à la circulation et la vie peut reprendre son cours normal.

Cette nuit là dans l’intimité d’une discussion et seul au monde un négociateur de la gendarmerie a pu sauver une vie humaine. Chacun est rentré chez soi avec la satisfaction du travail accompli.