Au Régent, Marine Sans et Thomas Miquel ont présenté le bilan de l’édition 2020  des rencontres du film d’art qui a été un succès avec une augmentation de 45 % de la fréquentation : en 4 jours 6 291 spectateurs présents contre 4 322 en 2019. La vente de pass a suivi la même évolution, soit 505 pass contre 366 en 2019.

Le festival est définitivement implanté dans le Comminges” poursuivent-ils “la part de spectateurs venant de Toulouse à Pau est grandissante” et ils en profitent pour remercier les partenaires (la Ville de St Gaudens, la Région, les bénévoles et les ambassadeurs qui font la publicité du festival) .

Jean-Yves Duclos, Maire de la Ville, précise que la subvention de la mairie sera reconduite et que le festival a le soutien de la municipalité afin de voir Saint-Gaudens “rayonner”.

Pour 2020, 31 films ont été proposés : La soirée de Mathieu Almaric a recueilli 472 entrées , Cunningham (463), Kusama infinity (352) Lil Buck (332) Botero (331) Système K (325)…

Par contre, le public scolaire a connu une légère baisse mais toutefois relative car 2019 avait connu une augmentation de participation de 44 %. Au total, ce sont 1250 élèves( essentiellement des primaires et maternelles) de 10 établissements différents qui ont participé à des projections. Un travail supplémentaire reste à faire auprès des collèges et lycées. Les enseignants sont sollicités en amont pour visionner quelques extraits de films afin de définir la programmation. Ont été aussi accueillis des élèves de l’option Ciné Audiovisuel du Lycée Bagatelle pour une journée et une dizaine d’entre eux ont aidé bénévolement durant le week-end du festival.

L’Edition 2021  (la 8ème édition) se déroulera du Jeudi 28 janvier au Dimanche 31 janvier 2021

“L’année 2021 sera particulière en raison de la crise sanitaire, mais nous souhaitons continuer à proposer cet évènement culturel exigeant aux spectateurs , adapté au contexte et aux conditions sanitaires”

Les invités pour 2021 :

  • Jean-Louis Tripp (auteur de bande dessinée) et Dominique Tripier-Mondacin (réalisateur)
  • Camille Guichard (réalisateur)- documentaires sur Louise Bourgeois et sur le photographe Duane Michals
  • Mariana Otero (réalisatrice) -” histoire d’un regard ” sur le photographe Gilles Caron et “Histoire d’un secret” sur sa mère.

(Cette année l’affiche ne reprend pas l’oeuvre d’un artiste reconnu, mais il s’agit d’une oeuvre originale créée pour l’occasion : une manière de montrer que cet hiver 2021 ne sera décidément pas comme les autres !)