Sandrine CNUDDE fait escale à Juzet-d’Izaut ce dimanche 27 septembre, insolite !

Partie d’Uzès le 5 septembre, Sandrine parcoure la Région Occitanie à pied pour se rendre au salon emblématique du livre de Bagnères-de-Bigorre qui doit se tenir le 3 octobre sur le thème : « Par les forêts et les coteaux, j’irai lire des poèmes chez vous ». Elle ponctue son parcours d’escales où elle partage chez ses hôtes amis du livre et de la poésie ses récits de voyage, son regard traduit au travers de la poésie de ses écrits et d’autres textes qu’elle affectionne particulièrement.

Cette dernière escale fut commise chez André Bonnaventure à Juzet, lui-même écrivain et photographe passionné de nature et de liberté. Sandrine a lu des textes et des poèmes en reflets de ses perceptions sensibles durant ses pérégrinations. Ils furent collectés au hasard de ses rencontres ponctuant ses ressentis, ses découvertes de l’amplitude de l’altérité, avec cette nécessité qu’elle évoque de se fondre, d’être en osmose avec le paysage de l’instant du regard. « Je voudrais être arbre, je voudrais être la Terre » dit elle. Les textes lus furent ceux d’Inuits du Grand Nord, traduits du quechua, de l’inuktitut, du mazatèques, du Navaro, ainsi que de ses propres poésies.

L’intelligence de la démarche s’exprime chez Sandrine par le lien entre ce qu’elle nomme les personnes racines, qu’elles soient des terres froides des Inuits ou de celles du fond des vallées pyrénéennes. Sa formation de paysagiste suivie de son expérience professionnelle lui a inspiré un désir profond d’être en lien avec le minéral et le végétal, au point de préférer parfois bivouaquer en pleine nature plutôt que d’être hébergées. Son parcours est ponctué également de petits incidents, de chutes de blessures, mais rien ne semble entamer cette quête d’absolu vécue comme une urgence du songe d’ailleurs.

La soirée s’est enrichie d’un débat, d’échanges nourrit du récit des voyages de Sandrine et cette faculté à aller vers des êtres d’exception, à moins que ce soit les situations qu’elles créent qui en donne toute l’amplitude.

Deux rencontres de lectures sont prévues le 3 octobre à 10h, à Bagnère-de-Bigorre dans le cadre du XIème salon du livre pyrénéen. Nous pourrons rencontrer Sandrine lors d’un petit déjeuner de lecture avec les poètes Sandrine Cnudde et Amandine Manin.

Une table ronde sur le thème des paysages pyrénéens avec M.Bruneau, B.Genier, S.Cnudde, E.Deam et M. de la Saudière ce même 3 octobre à 15h