Cazères 30 09 20 à 12 heures 30

Selon nos sources, l’alerte a été prise très au sérieux car on était en présence semble t il d’un système de fils réliés avec portable sur une boite. Toutes les précautions d’usage étaient donc indispensable surtout dans cette période complexe. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Cazères renforcée dans pareil cas par une unité spécialisée comme la brigade des recherches de la compagnie de gendarmerie de Muret  ou la section recherches de Toulouse. Affaire à suivre donc…

Cazères 30 09 20 à 12 heures 20

Nous venons d’apprendre que l’opération de déminage en cours est terminé. Il semble qu’il s’agissait d’un leurre qui a été maitrisé. Plus de peur que de mal. La vie normale peut reprendre son cours. Les commentaires vont pouvoir aller bon train. Il semble pour l’opinion que l’on a fait toujours trop quand les choses finissent bien mais qu’en serait il si il s’agissait d’une vraie bombe et qui aurait explosée? “Prudence est mère de sureté”

 

Cazères 30 09 20 à 10 heures 45

Des rues désertes et interdites à toutes circulations, c’est une ambiance très particulière qui règne dans l’agglomération de Cazères. De loin on peut apercevoir des hommes en uniforme avec le sigle déminage inscrit dans le dos. Un robot est à l’oeuvre visiblement pour aller chercher ou détruire un colis suspect. Il semblerait que ce soit le crédit agricole qui soit concerné. Aucune information ne filtre

 

Toutes les précautions ont été prises

Toutes les précautions ont été prises