Samedi 3 octobre – Point presse à Aspet,

Catherine Leclère signe son livre « Nature, rencontre avec le hasard »

Samedi 3 octobre à partir de 9h30 jusqu’à 12h30  au point presse d’Aspet, un lieu pas vraiment ordinaire lorsqu’Alain nous y accueille chaleureusement dans sa verve bien gasconne. La signature se fera dehors si le temps le permet, ou à l’intérieur avec les mesures requises. Catherine nous y attend pour la signature de son livre sur la question du regard, mais quel regard ? Il contient des instants saisis par l’objectif, comme autant de fenêtres ouvertes sur des espaces nécessaires à notre espérance.

Elle travaille toujours en lumière naturelle, sans flash ni retouche et à main levée. Son objectif premier est de partager ses émotions sans trahir sa première perception. Dans ce qui est une œuvre plus qu’artistique pour elle-même, elle invite par la beauté de son regard au questionnement, sur comment notre espèce devrait trouver notre place dans cette nature, sans abimer ce qui demeure encore dans la magnificence du vivant ? Ces instants fixés par l’image sont des moments de vie, fragiles et délicats, menacés comme le précise Catherine, qui est depuis longtemps déjà dans cette inquiétude qui nous pénètre à la pensée de ce que nous pourrions perdre à jamais. Il s’agit de la consistance de ce qui relie le minéral au végétal et à la multitude de nos petits alliés qui ensemencent généreusement nos espaces cultivés et arboricoles, et ce qui reste de la nature sauvage.

Extraits : « La photographie entretient un rapport avec le réel … dans les clichés exposés, je souhaite exprimer la dialectique entre le réel et l’imaginaire, … Je cherche avant tout à questionner l’œil du visiteur, à provoquer l’interrogation et la curiosité du lecteur d’image… Dans cette publication, je vous invite à regarder autrement la nature. Je l’explore dans son intimité et dans ses territoires, à travers sa richesse et la beauté de ses créations. Les photos présentées ici sont majoritairement prises en métropole dans différentes régions, Alpes, Pyrénées, côte atlantique, et quelques sujets ont été immortalisés en Nouvelle-Calédonie.       Parfois, en fonction des éléments météorologiques, la nature se pare d’autres attraits ; le gel et le dégel, les effets du vent, le mouvement des nuages favorisent d’autres lectures ou encore une double lecture ».

Livre en autoédition. Textes et photographies de Catherine Leclère

Un livre de 108 pages 77 photos accompagnées de quelques lignes de poésies