Bercé dès son plus jeune âge par la musique, Corentin Callonnec est tombé petit dans une marmite de notes, de mi à sol, emporté par un père musicien et mélomane qui l’a initié aux rudiments du chant, de la guitare et aux multiples genres de musiques planétaires. Le rock, le rap, l’électro l’interpellent et le Commingeois ne se lasse pas de gratter ses cordes. Ses fourmillements le dressent naturellement sur scène, dans les bars, les concerts, les radios, les plateaux, les concours. A 19 ans, l’artiste compose déjà et crée ses propres clips diffusés gratuitement sur les réseaux sociaux.

« J’ai souvent eu l’occasion de pouvoir me produire sur scène, relate-t-il. J’ai commencé par de petits spectacles, j’ai eu la chance de participer à des plateaux télé avec des chanteurs découverts dans les émissions « The Voice » et « The Voice Kids ». Plus récemment, j’ai participé au Totem Festival de Villefranche de Rouergue … »

Auteur, compositeur, interprète depuis 2014, Corentin Call sait depuis qu’il  a lui même été candidat de l’émission « The voice » en 2016 où le mènent ses pas. Son objectif est alors désormais tracé, il vivra de sa passion, il en fera son métier. Formé au centre professionnel de musiciens de Toulouse, Corentin étudie parallèlement la technique du son en studio. Multi instrumentiste, l’artiste est, à 34 ans, autonome et en mesure de réaliser seul ses propres enregistrements.

La sortie de l’album « Hang your dreams » est une réussite, il contient dix morceaux inspirés et co-réalisés avec Jacques Capellot. « Nous avons souhaité mettre en avant le titre de la chanson phare, explique-t-il. « Accroche tes rêves », un morceau à la veine pop rock. L’album est le résultat d’un gros travail effectué sur les mélodies, sur les textes écrits en anglais et en français. » Accrochez donc vos rêves, tapez Corentin Call sur YouTube et ouvrez grandes vos oreilles.