La cinquième édition de l’opération éco-citoyenne et solidaire « Piles solidaires »,  organisée par Screlec-Batribox et Électriciens sans frontières s’est achevée en avril dernier.

La collecte a été retardée, la faute au covid 19.

Le collège Bertrand Laralde solidaire

Ces piles seront recyclées et cette année l’argent récolté servira à l’électrification de l’école de Trois-Sauts. Celle-ci est située dans la commune de Camopi, au cœur du Parc Amazonien en Guyane française. Des panneaux solaires seront installés.

 Au collège Bertrand Laralde, c’est la quatrième collecte lancée sous l’impulsion de Dominique Rech, professeur. Plusieurs élèves et professeurs y ont participé et ce sont des dizaines de kilos de piles qui ont été collectées. Les collégiens sont d’accord pour dire qu’au lieu de les rapporter dans une grande surface qui va revendre ces piles à son seul bénéfice, mieux vaut les donner à des établissements scolaires participants.

A noter cette année, tout comme en 2019, une parente d’élève s’est mobilisée au sein du centre hospitalier de Saint-Gaudens pour collecter les piles au profit du collège.

L’édition 2020/2021

La 6ème édition de Piles solidaires a lieu dans le village d’Almarina, à Madagascar. Le poids des piles et petites batteries collectées par les élèves sera converti en dons pour amener l’électricité et l’eau potable dans ce village isolé.