Malgré l’annulation contrainte de leur propre organisation de triathlon, les athlètes du tri Comminges continuent de se distinguer dans les quelques rares occasions qui s’offrent à un calendrier décharné. Sur le Half Ironman 70.3 des Sables d’Olonne, le chef de file du club Patrice Paz a su gérer de mauvaises sensations (4h46), Clément Cabrelli (5h41) et Olivier Lopez (5h54), en pleine progression, ont battu leur prore record.

« Je ne ferai pas cas de mes sensations sur cette course, juste que la météo était parfaite pour une telle épreuve, commente Patrice Paz. Je suis content d’avoir pu faire un tri longue distance, la saison est tellement particulière. Avec les départs échelonnés, je suis parti à 7h15, j’ai nagé les 1900m en 31’13. En vélo, j’ai bouclé les 92km à 35,6km/h de moyenne et couru le semi final en 1h33’02. J’enchaine aujourd’hui avec trois semaines de repos ». « C’était mon second ironman des sables, ajoute Clémant Cabrelli. J’améliore mon temps de l’an passé de 18 minutes. C’était surtout un véritable kiff, la joie de remettre un dossard, autant de monde pour encourager, un temps idéal. Un énorme bravo à l’organisation.Avec les conditions actuelles, c’est une vraie prouesse ! Départ pour moi à 7h30, marée montante, la partie natation était beaucoup plus difficile que l’an passé. La grosse satisfaction du jour, un plaisir énorme sur le vélo 33,7km/h de moyenne sur les 92km, peut être un peu trop rapide, du coup vu la suite a été dure. Course à pied parfaite jusqu’au 12ème km et puis plus rien… Mode finisher enclenché … ». « C’était pour moi la première fois sur ce format de triathlon et très fier d’être finisher, se félicite Olivier Lopez. La journée de course a été unique. Elle a démarré par une montée d’adrénaline dans le sas de départ, elle est passée par la peur pour enfin ressentir la joie et le soulagement de passer la ligne d’arrivée… »