Le préfet de la Haute-Garonne annonce deux nouvelles mesures de prévention contre l’épidémie de COVID-19

Au 18 septembre 2020, les chiffres communiqués par Santé Publique France traduisaient une augmentation défavorable des taux d’incidence en Haute-Garonne et à Toulouse : 147,8 pour 100 000 pour le département et 225,7 pour la commune de Toulouse et ce, malgré les mesures de prévention prises les 18 et 27 août derniers rendant le port du masque obligatoire en certains lieux.

Pour faire face à cette situation, Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a décidé le 18 septembre dernier de prendre de nouvelles mesures afin d’améliorer la sécurité sanitaire de tous et d’enrayer collectivement la reprise de l’épidémie. Le préfet avait  alors annoncé qu’en fonction de l’évolution de la situation pendant le week end, de nouvelles mesures seraient susceptibles d’être arrêtées au début de la semaine suivante.

Aujourd’hui, les derniers taux d’incidence en semaine glissante continuent d’évoluer défavorablement (159,5 pour 100 000 dimanche pour le département selon les toutes dernières évaluations) et sont désormais au-delà des taux de départements comme la Gironde ou les Alpes-Maritimes. Ainsi, dans le but de lutter contre la propagation de l’épidémie de la Covid-19 et conformément à ses annonces lors du point presse du 18 septembre dernier, le préfet de la Haute-Garonne, après avis de l’ARS Occitanie, a décidé de prendre des mesures complémentaires.

À  compter du mercredi 23 septembre 2020, 0h00 :

·         Les bars et restaurants devront fermer de 1h à 6h sur la commune de Toulouse ;

·         Les événements rassemblant plus de 1000 personnes sont interdits sur l’ensemble du département.

Dans l’intérêt général de la population, le préfet appelle chacune et chacun à respecter ces nouvelles mesures.