A 57 ans,  Bernard Fourcadet n’a pas pris une ride. Il retrouve les circuits au guidon d’une Yamaha 1000cc.

Le pilote saint-Gaudinois est engagé en championnat de France Promo Master sur Yamaha 1000cc. Depuis le mois de juin, le Team BFO a repris les entrainements. En juillet, Bernard Fourcadet et son équipe se sont déplacés sur divers circuits (Pau-Arnos, Nogaro, Carole, Croix en Ternois et Anneau du Rhin). C’est une redécouverte des circuits pour ce pilote hors-normes, où les derniers roulages remontent à 1993 pour Carole et 1989 pour Croix en ternois.

31 Juillet à Nogaro courses à huis-clos.

Dans un contexte caniculaire, le pilote saint-gaudinois rencontre des problèmes électroniques. Le shifter/blipper qui sert à passer les vitesses sans débrayer, ne fonctionne plus. Il est donc obligé de débrayer pour changer les vitesses ce qui entraine une perte de temps.

De nos jours la préparation d’une moto ne dépend pas seulement de la mécanique, l’électronique est un paramètre essentiel. Sa moto est équipée d’une acquisition de données permettant d’analyser la suspension avant, la suspension arrière, la puissance du freinage, la vitesse sur le tracé du circuit. Pour la lecture de toutes ces informations, Bernard s’est entouré d’un ingénieur en acquisition de données. Départ en 8ème,  ligne il termine 4ème  après avoir tutoyé la 3ème  place. Peut-être victime de sa fougue, après, un freinage un peu large, il ouvre la porte et deux concurrents le passent. Bernard ne se laisse pas impressionner, et double un concurrent. Il terminera donc 4ème.

Le niveau est élevé, cette discipline attire beaucoup de pilotes, notamment ceux venant de la catégorie 1000 Promosport, âgés de 40 ans.

Le dimanche 2 août, deuxième course. Bernard Fourcadet pointe en 3ème  position dès les premiers virages. Un pilote fougueux le percute, Bernard quitte la piste, qu’il reprend et pointe en 19ème position. Il ne lâche rien et entame une” remontada “, qui le ramènera à la 9ème  place.

Les courses s’enchaînent,  deux podiums pour le week-end du 15 août.

Sur le circuit de Carole (93)

  Si les parisiens font la loi, Bernard Fourcadet n’a pas oublié ce tracé qu’il affectionne. Deux manches, deux fois 3ème.  Bernard conforte sa 3ème place au classement général.