Galié, 88 âmes, compte un habitant de plus.

Emilie, la maman est native de Bretagne. Felipe, le papa, est Chilien. Tous deux se sont rencontrés voilà quelques temps à Paris, sur la butte Montmartre. Elle vend ses créations d’accessoires en cuir et tissus. Lui, créé et vend des bijoux. Il est aussi sculpteur sur bois à la tronçonneuse. Ils participaient tous deux, pardon tous les trois, au marché des artisans de Sarp le 15 août.

Trois car le petit Aliwen Ko (Arbre sacré de l’eau), était également de sortie. Il est né le 11 août à 23h50, après 18 heures d’effort pour la maman… et le papa.

« Avec l’aide d’une amie, j’ai accouché à la maison », confie Emilie tout sourire et visiblement en pleine forme seulement quatre jours après l’évènement. « C’est ce que je désirais. Tout s’est bien passé. Mon premier enfant, je l’ai eu sous césarienne. Je n’ai pas vraiment aimé. Je voulais casser les doutes que peuvent avoir les femmes en telle circonstance. C’est une très belle expérience. »

Petite République souhaite au petit Aliwen Ko et à ses parents tout le bonheur du monde.