Vieux briscards évincés de ligue 1 au décisionnaire forceps de la fédération, le TFC peaufinait sa préparation vendredi soir sur le complexe sportif de Sède à Saint-Gaudens. Devant une tribune rarement aussi comble, les hommes de Patrice Garande jouaient là leur second match amical de préparation en affrontant les petits poucets de la ligue 2, Pau FC, montés à l’intersaison covid au même rang que leurs adversaires.

L’entame du match n’a pas été facile pour les Palois, sans doute impressionnés, et les meilleures occasions sont d’entrée de jeu à mettre à l’actif des Toulousains. Le premier débordement et le centre sur l’aile droite de Steven Moreira manquent de peu l’ouverture du score et contraignent la défense et à la première irrégularité. Les Toulousains mettent techniquement leur emprise sur le match. Pau cafouille et subit la première pression. Les intrusions dans la surface adverse sont récurrents. Un centre de Aaron Leya Iseka trouve la tête démarquée de Ruben Gabrielsen au poteau opposé qui ouvre logiquement le score au quart d’heure de jeu. Le retour en piste est rapide. L’engagement palois lance aussitôt en profondeur son attaquant Ebenezer Assifuah en terre toulousaine. Le croc en jambe de Kelvin Amian invite l’arbitre, M. Stinat , à siffler le penalty. La première chance d’égalisation sera manquée. Louis Bury voit son tir stoppé par le gardien Maxime Dupé, intraitable.

Il fait chaud, très chaud et malgré l’occasion manquée, petit à petit, les Palois se distinguent individuellement. A la demi heure de jeu, leur équipe a investi le champ de violettes et logiquement, Ebenezer Assifuah parvient à égaliser juste, un bon point psychologique avant le retour aux vestiaires.

La pause n’en est pas vraiment une. Patrice Garande choisit de renouveler complètement son équipe violette. Dans la cage palloise, Benjamin Bertrand a remplacé Alexandre Olliero. Didier Tholot attend la 55ème minute pour effectuer les dix autres changements. Pau se surprend à dominer la partie, joue et semble s’amuser. Les Toulousains s’endorment, se montrent maladroits. La pression sur le but de Florentin Bloch sera récompensée. Idrissa Ba passe en retrait et Yankuba Jarju double la mise. Pourtant, l’avantage pris ne sera pas décisif. Les Toulousains sont vraiment piqués au vif. Plus expérimentés, ils parviendront à égaliser, un peu contre le cours du jeu. L’exploit de Stéphane Zobo met les équipes à égalité.

Un match convaincant? Rien n’est moins sûr. A un mois de la reprise du championnat, les deux équipes, aussi courageuses soient-elles ont encore chacune des points faibles. Interrogé, l’entraîneur patrice Garande en convient: “C’était un match de préparation qui a montré que nous ne sommes pas prêts, déclare-t-il. Mais j’ai vu de belles choses, surtout sur le plan offensif, c’est encourageant. Il nous reste encore beaucoup de travail. Je ne sais pas encore quelle sera l’équipe type. Les trois prochains matchs amicaux seront utiles.”

 

Football, rencontre amicale

Toulouse F.C. – Pau F.C.

Complexe sportif de Sède, Saint Gaudens.

Toulouse F.C. – Pau F.C :  2 – 2

(MT : 1 – 1)

Arbitre: M. Stinat

Temps chaud, 39°

Composition des équipes:

Toulouse F.C. : 1ère mi-temps : Dupé, Moreira, Gabrielsen, Diakité, Amian, Said, Sangare, Kone, Taoui, Ngoumou, Leya Iseka. 2ème mi-temps: Bloch, Sanna, Rouault, Rogel, Goncalves, Gradel, Sidibe, Diarra, Antiste, Adli, Zobo.

Pau F.C : Armand, Assifuah, Ba, Bansais, Batisse, Bayard, Bertrand, Beusnard, Bury, Daubin, Jarju, Kamissoko, Koffi, Lobry, Ndiaye, Nguer, Olliero, Sadzoute, Scaramozzino, Trindade, Tholot.

Evolution du score:

  • Toulouse F.C.: Gabrielsen (15’), Zobo (80’)
  • Pau F.C.: Assifuah (44’), Jarju (76’)