A un mois du passage du Tour de France, la 6e édition de l’opération “Donnons des elles au vélo” (DDEAV), qui se déroule du 29 juillet au 20 août, prendra le départ de la Maison Garonne mercredi 5 août à 8 h 30 pour l’étape Cazères-Loudenvielle (142 km). Bien plus qu’une simple course cycliste, il s’agit d’une véritable randonnée militante avec l’objectif de  porter haut les couleurs de l’égalité femme/homme dans le sport.

Car le constat est là. Depuis 1989, il n’existe plus de course cycliste par étapes féminine en France. Née en 2015, l’opération DDEAV oeuvre chaque année pour la renaissance de ce type d’épreuve féminine en France et dans le monde, dans un souci de visibilité et d’égalité sportive entre les femmes et les hommes. “Année après année, nous avons réussi à convaincre de la légitimité de notre message et l’évolution semble s’accélérer sur notre continent ! La « Battle of North », course féminine de 10 étapes devrait voir le jour en 2021 en Scandinavie, tandis qu’il a été annoncé par les organisateurs du Tour de France qu’ils travaillaient sérieusement sur un projet de course par étapes féminine en France à l’horizon 2021 ou 2022, alors même que le premier Paris-Roubaix s’élancera dès 2020 pour les coureuses professionnelles” se réjouissent les organisateurs.

Ainsi, mercredi 5 août, 14 cyclistes féminines de cinq nationalités différentes réaliseront l’intégralité du parcours du Tour de France que le peloton masculin, et pourront être rejointes par des cyclistes amateurs : « Nous avons à coeur de créer de l’activité dans les territoires, autour d’une grande fête itinérante du cyclisme pratiqué par les femmes, en invitant les cyclistes des régions traversées à nous rejoindre dans le respect des règles de rassemblement et de distanciation en vigueur. Sans oublier notre raison d’être initiale, cette sixième édition de DDEAV, se déroulant dans un contexte très particulier, prendra cette année une dimension supplémentaire de solidarité. Nous mènerons de front la lutte contre les inégalités dans le sport et accompagnerons le combat de la France dans la crise sanitaire qu’elle traverse. Chaque personne peut venir encourager ou participer en pédalant aux côtés de l’équipe sur inscription et faire un don pour soutenir la recherche médicale. Il est nécessaire de savoir rouler en peloton à une allure moyenne de 25-27 km/h. Le port du casque est obligatoire. Chacun et chacune assurera sa propre logistique pour le retour, l’assistance et le ravitaillement. Sur chaque étape, en fonction de l’évolution de la réglementation en vigueur dans les départements traversés, au maximum 70 places moitié femme/moitié homme seront ouvertes aux inscriptions pour pédaler avec le peloton et un bracelet sera remis à chaque participant”.

Informations et inscriptions au 06 72 82 87 36 ou www.donnonsdeselles.net