Le Groupe Santé Environnement, réuni les 16 et 17 juillet, travaille sur l’intégration de la problématique des zoonoses (*) dans les politiques publiques de Santé Environnement

Le 16 juillet 2020, Élisabeth Toutut-Picard, présidente du Groupe interministériel Santé Environnement (GSE), a ouvert les travaux du GSE dans l’auditorium du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, en présence de Barbara Pompili, ministre de la Transition Écologique et Solidaire, et d’Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé.

Ces travaux, qui se dérouleront en téléconférence sur trois demi-journées jusqu’au 17 juillet, sont destinés à intégrer la problématique des zoonoses dans la préparation du quatrième Plan National de Santé Environnement (PNSE), qui sera lancé à l’automne 2020. Ils réunissent des experts internationaux de la Santé Environnement, dont Maria Helena Semedo, Directrice générale adjointe à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), et Stéphane de la Rocque, Chef de l’équipe interface Homme-Animal du Programme des Urgences de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Pour Élisabeth Toutut-Picard, « nous devons dès aujourd’hui tirer les leçons de la crise de la Covid-19. Cette réunion du GSE vise à partager les connaissances actuelles sur les zoonoses et à proposer des actions concrètes pour mieux les anticiper, dans une approche One Health. Nous veillerons à ce que ces actions, qui seront intégrées au prochain PNSE, soient portées par les territoires, qui ont été en première ligne face à l’épidémie et qui jouent un rôle fondamental dans les politiques sanitaires. » Élisabeth Toutut-Picard a remercié les ministres pour l’intérêt qu’ils manifestent sur les questions de Santé Environnement. Barbara Pompili a souligné que l’engagement des ministères en matière de Santé Environnement devait répondre aux inquiétudes soulevées par la dégradation de l’environnement (pollution de l’air extérieur et intérieur, exposition aux produits chimiques, bruit). « Les citoyens veulent respirer un air pur et manipuler les objets du quotidien sans craindre d’être empoisonnés, et il nous appartient de les rassurer, dans un souci de dignité, de justice, et de lutte contre les inégalités sociales et territoriales. La crise de la Covid-19 nous rappelle que l’humain reste une espèce parmi les autres, et que nous sommes indissociables de notre environnement. »

Enfin, Olivier Véran a rappelé qu’il voulait faire de la Santé environnement l’une des priorités du nouveau gouvernement. Il a pointé les actions déjà engagées en la matière et il a insisté sur la nécessité de mieux structurer l’organisation de la Santé Environnement en France, pour améliorer l’efficacité des politiques publiques. « Je souhaite que nous ouvrions des pistes dans tous les domaines de la santé pour mieux expliquer les enjeux de Santé environnement aux Français. Je veux porter ces politiques au plus haut niveau de l’État. »

À propos d’Élisabeth Toutut-Picard, présidente du Groupe Santé Environnement (GSE)

Élisabeth Toutut-Picard, députée LREM dans la septième circonscription de Haute-Garonne, a été nommée en juin 2018 présidente du Groupe Santé Environnement (GSE) par lgnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et François de Rugy, ministre de la Transition Écologique et Solidaire. À la tête du GSE, elle a co-organisé les événements qui jalonnent l’élaboration du Plan National Santé Environnement (PNSE), à Bordeaux en janvier 2019 et à Maisons-Alfort en juillet 2019.

Élisabeth Toutut-Picard a eu une carrière de directrice d’hôpital, à Paris, Narbonne et Toulouse (notamment à l’Hôpital des Enfants et à l’Hôpital Paule de Viguier). Psychosociologue et diplômée d’un Master en Développement durable de l’Université de Paris Dauphine, elle a mis en place les premières démarches de développement durable et responsabilité sociale en milieu hospitalier en France, au CHU de Toulouse. Elle a aussi été adjointe au maire de Toulouse en charge de l’environnement et conseillère métropolitaine de Toulouse Métropole.

(*) Une zoonose est une maladie infectieuse ou parasitaire transmissible d’un animal vertébré (chien, vache, poule, cochon…) à l’Homme. Les zoonoses peuvent se transmettre directement, ou indirectement par la consommation de produits animaux (œufs, lait, viande). Inversement, l’Homme peut aussi transmettre des maladies aux animaux. Il peut s’agir de maladies dont les agents sont des virus, bactéries, parasites ou des prions.

Le terme zoonose vient de deux mots grecs signifiant « animal » et « maladie ». Les zoonoses peuvent être des maladies professionnelles ; beaucoup sont des maladies émergentes.