Vendredi 3 juillet, élection du Maire d’Aspet et des adjoints.

Dans le contexte des contraintes sanitaires du maintien des distances, l’élection s’est déroulée sous le préau de l’ancien collège. Une cinquantaine de personne assistait à cet instant de passation des responsabilités.

Josette Sarradet  au terme de son cinquième mandat à fait une intervention à la hauteur de son engagement pour la chose publique. Elle fut Maire de la cité durant les trois mandats précédents. Elle a rappelé lors de son intervention l’épreuve pour la cité que fut l’effondrement de la place de la République, et l’engagement des élus comme celui du personnel à qui elle a témoigné sa profonde reconnaissance.

« La roue tourne, la société évolue mais ce rôle exige une réponse, nous l’avons cherchée ensemble et vous ferez de même. Les nouveaux élus auront aussi toutes les capacités pour faciliter la vie de la ville, mais encore pour participer au défi de l’intercommunalité, enjeu de ce siècle. Ma confiance en vous est totale et la route que nous avons initiée tous ensemble  a montré la preuve de l’intelligence politique. Je vous souhaite de vous épanouir dans vos fonctions comme nous avons pu le faire avec mes collègues »

L’élection du Maire Monsieur Jean-Sébastien Billau-Chaoui fut sans surprise, bien que l’émotion fût perceptible. Après avoir remercié les élus du précédent mandat et avoir insisté sur la bonne gestion de la municipalité durant la crise du Covid19, il a ajouté :

« Je me présente avec humilité, mais aussi avec fierté et honneur d’être ici aujourd’hui pour Aspet, avec honneur également d’être au sein d’une équipe motivée. Ne nous laissons pas diviser par quelques esprits belliqueux. Je n’oublie pas que nous sommes les garants de valeurs à défendre, les premières de notre République ; Liberté, Egalité, Fraternité. »

Les élections des quatre adjoints fut entamée dans le cérémonial à la hauteur des protagonistes. L’inattendu fut l’élection du quatrième adjoint. Trois personnes étaient candidates pour ce niveau de responsabilité. Dans ce que d’aucuns pouvaient considérer être de la courtoisie peut-être  devant la candidate Madame Marylène Ousset Mingeon, un candidat, Monsieur François Raoul s’est retiré. C’est au troisième tour de vote que le quatrième adjoint Monsieur Laurent Sans a été choisi par le nouveau Conseil Municipal.

Une élection municipale  pas tout à fait comme les autres. Aspet occupe une place singulière en Comminges. Pour les plus anciens la cité demeure le chef lieu de l’ex-canton d’Aspet, tel le décor en fond d’écran rassurant  d’une véritable identité locale. La dimension des cantons dans leur conception se résolvait à portée de déplacements pédestres pour une Démocratie possibles. Depuis des décennies Aspet s’est imposé dans la sphère culturelle locale comme un lieu de retrouvailles avec ses deux marchés hebdomadaires. La cité est devenue également un pôle pour la micro économie des petits producteurs locaux, lesquels se sont fait connaitre durant le confinement. C’est un lieu de convergence particulièrement chaleureux avec ses trois cafés sur la place, mais aussi dans le domaine associatif, artistique et culturel. Ces derniers points ouvrent un espace d’exploration riche, avec l’enjeu du bon équilibre entre la culture locale et l’ouverture culturelle des horizons. Ce sont de grands chantiers à venir que le nouveau Conseil aura à charge de faire avancer, notamment celui du contournement de la cité, le déplacement du collège, la réalisation de la crèche, la caserne des pompiers, et autres projets.

Les quatre adjoints au Maire d’Aspet : Patrick Barés, Muriel Saget, Guy Dencausse, Laurent Sans