Fin juin, un dépôt sauvage d’encombrants a été constaté à Estadens du côté de Prat de Biros. Un dépôt illégal d’un particulier indélicat. Matelas, poussette, cartons sales, jouets cassés, petits meubles, tout venant… la liste est longue pour ce tas d’ordures qui au-delà de provoquer des nuisances visuelles et olfactives est une source de pollution des sols, des eaux et de l’air sans compter la menace quant au risque d’incendie ou d’intoxication.

Face à cet acte d’incivisme flagrant, la commune a porté plainte. Les services techniques de la Communauté de communes Cagire Garonne Salat, en charge de la collecte et du ramassage des ordures ménagères, ont procédé à un grand nettoyage du lieu en fin de semaine dernière. Un nettoyage qui a un coût et qui sera facturé au propriétaire des déchets, une fois retrouvé.

Il semblerait bien utile en ce début d’été de rappeler à tout un chacun que ce genre de dépôt est interdit par la loi. Rappeler aussi que le territoire Cagire Garonne Salat compte plusieurs déchetteries toutes ouvertes au public et gratuites d’accès à Aspet, Salies-du-Salat et Saint-Martory.

De plus, une fois arrivés en déchetterie le mobilier, l’électroménager, les tissus sont revalorisés par du réemploi, du recyclage ou de la valorisation énergétique sans compter les associations qui peuvent les récupérer comme la Gratuiterie à Mazères-sur-Salat, la Ressourcerie à Aspet, le Secours Populaire ou EMMAÜS.

Utile aussi de rappeler que les dépôts sauvages sont passibles d’amendes et plus selon les cas.  Pour abandon ou dépôt de déchets par un particulier, l’amende peut aller de 68€ jusqu’à 1500€ quand ces déchets abandonnés sont transportés en véhicule. Pour un professionnel, le risque est de 2 ans de prison et/ou 75.000 € d’amende. De quoi donner à réfléchir avant de jeter n’importe où !

Une enquête est en cours pour retrouver l’auteur de ce dépôt sauvage