Avenante, le regard vert clair et le sourire permanent aux lèvres, Marion Chave a pris ses marques au sein du Tennis Club Saint-Gaudinois. L’ancienne championne de tennis a débarqué de Grenoble en 2017 et s’est installée à Saint-Gaudens pour y exercer de nouvelles fonctions. Diplômée d’état, Marion assure depuis trois ans la fonction d’éducatrice et de professeur de tennis.

Mais elle ne contente pas de cette fonction, elle est sur tous les fronts et elle couvre aussi, autant que faire se peut, de multiples autres tâches au sein du Tennis club de Saint-Gaudens.

« De mémoire de dirigeant de club, je n’ai jamais vu d’éducateur aussi engagé, lâche Alain Rieu. Marion s’investit, elle bosse tout le temps, donne des cours collectifs, donne des cours particuliers, communique, reçoit, organise, se met à la disposition, ramasse les balles, s’affaire dans tous les sens, fait aussi le ménage. Elle fait peur. Elle travaille tout le temps, rentre parfois très tard chez elle. C’est une personne appréciée de tous qui fait l’unanimité auprès des adhérents. »

Discrète, humble, toujours disponible, la jeune femme férue de tennis continue à 42 ans d’épauler l’équipe féminine saint-gaudinoise inscrite en championnat DQDN4. Elle aime jouer et elle fait chaque jour partager sa passion, sans limite, parfois jusqu’à l’épuisement, complètement dévouée à son nouveau club. « Marion couvre un travail de dingue, s’esclaffe le président Michel Burnet ». Cet été, la belle Dauphinoise n’envisage pas le simple encadrement quotidien des stages d’été, elle s’est aussi engagée à assurer tous les cours des adhérents reportés depuis mars à cause du confinement. Toujours utile et très agréable, Marion donne, sans guère recevoir. Les personnes comme elle sont aujourd’hui très rares.