Nous sommes allés à la rencontre d’Alain Roumagnac, un auteur de polar muretain. Et ceci, à l’occasion de la parution de son second ouvrage « Dieu, le Diable et le boucher », qui succède à « L’ombre des derniers cathares » !

Bien évidemment, de par le sang occitan qui coule dans ses veines , cette histoire tout comme la première se passe chez nous ! Tout au long de l’enquête, on erre entre l’église du Taur et ses secrets, Saint-Sernin et ses légendes et les rues de Toulouse.

Et, bien évidemment étant né à Saint-Gaudens et ayant grandi à Villefranche de Rouergue ce qui génère une certaine vision du monde , Alain Roumagnac a créé des civils qui perpétuent la pensée cathare, des religieux mystiques, un chrétien ultra-conservateur. On croisera donc des fanatiques de tout ordre, tous endoctrinés et pétris de certitudes inamovibles et incontestables. Bref, de quoi tenir le lecteur en haleine.

Et quand on apprend que son troisième ouvrage est fini d’écrire et qu’il reprendra des liens vers ses deux précédents tout en étant beaucoup, beaucoup plus violent, on a le droit de penser et de prévoir que ce gentil garçon n’a pas fini de nous surprendre !

Mais comme il se plaît à le dire, « Il te faut écrire tous les jours, sinon la source se tarit ».

Merci à Sir Arthur Conan-Doyle d’avoir métamorphosé un adolescent en un redoutable auteur.

Bien évidemment, ces deux ouvrages sont disponibles à la librairie muretaine « L’attrape-rêves » qui accueille, entr’autre, un grand choix de titres de la série « Du noir au sud » des éditions Cairn. Mais ce n’est qu’une de ses nombreuses offres.