Si l’état d’urgence sanitaire n’a pas permis de commémorer en public le 8 mai, la municipalité de Bérat a souhaité célébrer le 80e anniversaire de l’Appel du 18 juin du général de Gaulle et cela dans un format restreint.

Paul-Marie Blanc, en présence de membres du Conseil municipal et des représentants des associations d’anciens combattants, a procédé à un dépôt de gerbe au pied du Monument aux Morts pavoisé tout comme la Mairie.

Cette commémoration a permis de rappeler le souvenir de cet appel historique pour refuser la défaite et poursuivre le combat, et aussi de perpétuer les liens noués avec les Anciens Combattants auxquels s’est désormais jointe l’association Jeunesses, Mémoires, Souvenirs.

Le devoir de mémoire et la célébration de cette journée nationale permettent de ne pas oublier notre dette pour les combattants de la Liberté dont on sait le très lourd tribut face à l’ennemi nazi et aux forces du régime de Vichy, tous convaincus que « Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre.