Jeudi 18 juin, Arnaud Leroy, Président-Directeur général de l’ADEME, a animé une conférence de presse rendant compte des actions de l’ADEME. L’agence gouvernementale mène des projets en faveur de la transition écologique pour les entreprises, les territoires et le grand public.

Quel rôle peut jouer l’ADEME dans la sortie de la crise sanitaire ? « La période post-Covid peut être celle de l’accélération de la transition écologique. (…) Le rôle de l’ADEME est d’accompagner le changement en proposant des alternatives. (…) Face aux crises sanitaires, économiques ou climatiques, le maître mot est la résilience. L’ADEME, en animant et encourageant des réseaux d’acteurs, en soutenant des projets innovants, en favorisant une économie circulaire et l’écologie industrielle territoriale, aide à construire cette résilience. » déclare Arnaud Leroy

DES DISPOSITIFS POUR SOUTENIR LES ENTREPRISES

L’initiative ACT a été développée pour confronter des entreprises de toutes tailles aux exigences d’un monde bas carbone. L’initiative a été lancée par l’ADEME en 2018 pour soutenir financièrement les entreprises volontaires dans leur stratégie climat. Les secteurs de l’automobile, la production d’électricité, le commerce de détail ou encore l’immobilier sont déjà engagés dans le dispositif, notamment des grands groupes comme Renault, EDF ou encore Décathlon. D’autres secteurs sont en cours de développement, tels que la production de pétrole et de gaz ou encore les transports.

https://actinitiative.org/act-implementations/

COLLECTIVITÉS TERRITORIALES : DES DÉFIS POUR LA QUESTION DES TRANSPORTS

Pour permettre de visualiser l’impact de nos modes de déplacement et les comparer entre eux, l’ADEME propose un outil simple pour calculer les émissions de carbone de nos trajets : Ecolab. Vélo, voiture, train, avion … les particuliers peuvent facilement visualiser quels sont les modes de transport qui émettent le moins de CO2 via ce calculateur : https://particuliers.ademe.fr/calculer-les-emissions-de-carbone-de-vos-trajets

En outre, l’État souhaite encourager les Français à utiliser le vélo comme mode de déplacement, notamment en cette période de déconfinement. « Le Coup de Pouce Vélo » est une mesure d’aide financière valable jusqu’au 31 décembre 2020 qui finance trois types d’actions :

  • la réparation des vélos pour les particuliers
  • une séance d’une heure pour un accompagnement à l’usage du vélo
  • la prise en charge de 60% de l’achat et l’installation de stationnements temporaires pour les collectivités.

https://coupdepoucevelo.fr/coup-de-pouce-reparation.pdf

https://coupdepoucevelo.fr/auth/programme

GRAND PUBLIC : UN NOUVEAU RAPPORT À LA CONSOMMATION

  • L’ALLONGEMENT DE LA DURÉE D’USAGE DES PRODUITS ET LEUR RÉPARATION

L’ADEME a révélé dans une de ses études qu’il est toujours économiquement favorable pour le consommateur de ne pas remplacer un équipement pour des raisons d’obsolescence perçue et d’allonger la durée d’usage après une panne.
Si chaque foyer français allonge d’un an la durée d’usage totale de chacun des 11 produits étudiés au lieu de les remplacer, sur une période de 10 ans, chacun des foyers pourrait économiser 96€ par an et contribuer à éviter l’émission de 22 Kg de CO2-eq par an.

L’ADEME révèle également que la réparation est essentielle pour réduire l’impact environnemental causé par la fabrication et le transport d’équipements neufs. Les Français ont progressivement intégré ce réflexe dans leur conception de la consommation : 81% d’entre eux ont une image positive de la réparation.

https://presse.ademe.fr/2020/06/allonger-la-duree-dusage-des-objets-un-gain-pour-la-planete-et-pour-le-porte-monnaie.html

  • TOURISME

Après de nombreuses semaines passées à la maison, le besoin de changer de paysage se fait ressentir. C’est pourquoi L’ADEME donne ses conseils et astuces pour des vacances plus vertes :  rester en France et soutenir le tourisme hexagonal, trouver une destination verte, utiliser les moyens de transports les plus économes en énergie en fonction de l’itinéraire, choisir des logements qui bénéficient de labels environnementaux, éviter certaines activités polluantes ou qui peuvent déranger les animaux…

https://presse.ademe.fr/2020/06/vacances-partir-sans-oublier-la-planete.html