La résidence Edenis Marie-Antoinette à Muret a, une nouvelle fois, trouvé la parade afin d’assouplir le confinement de ses résidents de façon artistique.

« Nous avons souhaité positiver notre organisation sectorisée, mise en place à chaque étage dans l’établissement afin de mieux vivre cette nouvelle étape de déconfinement pour nos résidents» explique la direction. Une organisation que Julie Bastid et Céline Abadie ont voulu ludique et symboliquement rassembleuse grâce à la réalisation de fresques murales sur le thème « Ensemble ». Et pour pousser le challenge, elles ont décidé de lancer un concours avec équipe et résidents d’un même secteur. Effervescence assurée ! Chaque étage s’est animé grâce aux équipes constituées de peintres en herbe, plus créatifs les uns que les autres. Une initiative libératrice, pour s’évader « dans les murs » et recréer lien social et plaisir collectif dans un confinement pas toujours facile. Une prouesse que l’équipe de Marie-Antoinette entièrement masquée et dans le respect des gestes barrières continue d’accomplir.

Tout a été pensé pour n’oublier personne dans cette période très particulière où les familles ne sont pas pour l’instant autorisées à revenir autant qu’elles le souhaitent. Elles ont donc été associées en tant que jury afin de les faire participer à distance au concours. Les enfants des salariés, des voisins qui ont soutenu l’Ehpad avec leurs dessins ont rejoint le jury. Un vote a permis de sélectionner la fresque et l’équipe gagnante ! Intitulée « Tous ensemble solidaires », elle représente une colombe au grand cœur symbolisant la liberté et la solidarité survolant un jardin illuminé et a recueilli tous les suffrages. Pendant cette épidémie, la résidence Marie-Antoinette a choisi la résilience pour surmonter l’épreuve du confinement. L’établissement a trouvé un moyen de rebondir face à l’épreuve. La direction a d’ailleurs donné un joli nom à cette aventure « l’art du confinement ».

Pour rappel, Edenis est une association à but non lucratif. Ainsi par exemple ils n’ont pas d’actionnaires, tous les bénéfices sont réinvestis dans l’œuvre pour améliorer les conditions de vies de leurs résidents et les conditions de travail de ses collaborateurs.