Le Gest, club des entrepreneurs du sud toulousain ne peut constater que l’étendue des dégâts dans laquelle se trouve l’ensemble de ses adhérents . Malgré une activité au ralenti pour certains, totalement arrêtée pour d’autres, ces hommes et ces femmes pour lesquels le mot « entreprendre » a une réelle signification, ne se sont pas repliés sur eux même en pleurant sur leur sort, pourtant peu enviable vu les circonstances. Ces membres, n’écoutant que leur cœur, ne se sont pas laissés envahir par la morosité du moment.

Julien Massip vice président : «  C’est Didier Gentil, directeur de l’école élémentaire de Carbonne qui a alerté un couple d’entrepreneurs adhérent du Gest. Il leur a signalé qu’une dizaines de jeunes élèves avaient disparu des radars et ne donnaient plus aucun signe de vie. Le motif identifié était une véritable injustice sociale : Pas de moyens numériques depuis le début du confinement pour se connecter durant les cours donnés à distance par l’enseignant. »

Face à ce constat inacceptable moralement, le Gest a contacté une société d’insertion « Envoi » de Colomiers qui recycle des ordinateurs en les reconditionnant « comme neuf ». Voulant être solidaire de cet élan de générosité cette entreprise a par ailleurs consenti à de fortes remises selon nos sources.

Le club des entrepreneurs lance donc un appel à tous ses membres du Sud Toulousain mais aussi à tous ceux qui voudraient participer à titre personnel pour constituer une cagnotte de 1500 €. Cette somme permettra d’acquérir 10 ordinateurs portables reconditionnés pour aider 10 familles à sortir de l’isolement numérique.

Le Club initialise la cagnotte en la créditant de 300 €.

Sylvain Martin, président du club ne rajoutait qu’un slogan : «  Nous comptons sur vous »

Pour faire un don : > cliquer ici