Romain Vinyals a monté sa propre entreprise il y a moins d’un an et la situation économique du moment pourrait bien affecter son moral. Il n’en est rien car le garçon est volontaire et veut croire en des jours meilleurs.  Ses débuts professionnels attestent  déjà d’une expérience solide et gage de sérieux : charpentier aux Compagnons à Paris (2011-2013), un tour de France au sein des Compagnons du devoir (2013-2017), couvreur zingueur aux Compagnons à Toulouse en 2017 et deux distinctions honorifiques au concours du meilleur apprenti de France en 2013 et 2017.

Installé à Montsaunès, il prend son mal en patience et s’il ne peut travailler pour les autres, il en profite pour aménager  sa maison ayant “sous la main” les matériaux nécessaires. Après des débuts difficiles pour  trouver une clientèle il a réussi à compléter son carnet de commandes mais le manque de fournitures  l’empêche de poursuivre sur les chantiers.  Il a repris il y a quelques jours car ses fournisseurs  recommencent à garnir leur stock.

“Je suis condamné à reprendre au plus vite” nous dit Romain car étant sur le circuit depuis moins d’un an, il n’a pas droit aux aides que consent l’Etat. Certes ses crédits sont décalés mais les intérêts sont rajoutés… Notre homme  n’est pas un inactif et a profité de son “temps libre forcé” pour donner un coup de main à la petite entreprise CNI sur Landorthe qui fabrique des masques respiratoires. Bénévolement,transporter ou récupérer du tissu sur Tarbes et Pau ne l’a pas freiné. Landorthe, il connaît : la solidarité et l’esprit d’équipe,  il a déjà eu l’occasion de les exprimer au sein du Comité des fêtes ou du club de foot de l’ELLES.

Son champ d’action est varié : charpentes, couvertures, zinguerie, tous types de constructions en bois, terrasse, cabanons de jardin… Pour Romain, vivement l’après 11 mai pour espérer retrouver des conditions de travail normales !