Depuis le début des travaux sur la ligne ferroviaire Toulouse Tarbes et la fermeture des passages à niveau, la vie des riverains s’était considérablement compliquée avec de fortes contraintes d’allongement des distances et des changements d’habitude fort désagréables. Alors que le bout du tunnel, si j’ose dire, semblait pointer le bout de son nez de locomotive, l’arrivée de la pandémie du coronavirus stoppait les travaux et retardait d’autant la possibilité de rejoindre directement Saint Julien sur Garonne et Rieux Volvestre. Un détour long par Cazères ou Carbonne était donc obligatoire.

C’est donc avec un immense plaisir que tous les autochtones volvestriens apprennent la ré-ouverture du passage à niveau 54 qui sera effective le 24 avril 2020. Il ne s’agit pas de celui se situant sur la départementale D 25 reliant Saint Julien sur Garonne à l’autoroute mais celui plus près de Cazères chemin de Carre près des Gargaillous.

Cette ré-ouverture n’a été rendue possible durant cette période de confinement, où peu d’entreprises travaillent, que grâce à l’intervention de la présidente de région Carole Delga et du président des maire ruraux de France René Favelli qui ont été sensibles aux arguments des élus locaux. Le choix du PN 54 est un choix de raison car c’est celui qui demandait le moins de travail pour être remis en conformité.

Les élus sortants et nouveaux de la commune de Lavelanet de Comminges se sont félicités de cette décision qui va nettement améliorer la vie des citoyens, des agriculteurs et des entrepreneurs locaux