Alors que la plupart des Commingeois se sentent un peu à l’abri de la pandémie, et que l’établissement d’enseignement et formation agricole de Saint-Gaudens a mis en œuvre les mesures barrières recommandées pour tous ses personnels dès le vendredi précèdent le confinement, sa ferme de Bordebasse a été rattrapée par le Covid-19.
Arrêts maladies en raison du coronavirus, garde d’enfants ou arrêt préventif en raison des risques d’exposition au virus, sur 5 salariés, 1 seul reste en activité avec le directeur d’exploitation.

Malgré le confinement, l’exploitation de l’établissement, n’avait d’autre choix que continuer, comme les autres entreprises agricoles, pour nourrir l’ensemble des bêtes (140 bovins et 250 ovins), traite des vaches matin et soir, soins aux animaux en bâtiment et en pâture, et poursuite des travaux saisonniers qui démarrent avec le printemps (clôtures, semis de printemps, sorties des animaux en pâture, etc.). La semaine dernière, environ 80 brebis et 20 agnelles ont été mises à la lutte (reproduction) avec les 4 béliers de l’exploitation. 16 ha ont été semés de cultures de printemps : orge de printemps associé à du pois protéagineux de printemps en remplacement du méteil d’automne qui n’avait pas pu être implanté pour causes météorologiques. D’ici la fin du mois d’avril, les travaux de fenaison et les semis de maïs grain devraient commencer.

Pour les soins aux animaux, l’exploitation a fait appel au service de remplacement agricole pour suppléer le directeur d’exploitation. A noter que cette salariée est également formatrice technique au CFA. Chez les brebis, le berger reste en activité. L’entreprise de travaux agricoles, la Montespanaise participera aux semis de maïs. A noter que cette salariée est également formatrice technique au CFA. Chez les brebis, le berger reste en activité. Enfin, dans la mesure où la production de yaourt est arrêtée, la ferme de Bordebasse mettra son camion frigorifique à la disposition de l’Association des éleveurs de la Haute-Garonne.

La situation est difficile, mais il y a une bonne nouvelle : les deux salariés atteints par le Covid-19 vont de mieux en mieux, c’est bien là le principal!

Personne n’est à l’abri de ce virus, nous en sommes la preuve… Plus que jamais, restez chez vous !